Vous êtes ici

Rêve de snowbirds

Rêve de snowbirds dans une cour avec terrasse
À deux pas de la 117, la création de M. et Mme Gariépy nous plonge, comme par magie, dans un décor de film. © TVA Publications | Rodolf Noël
|

On succombe tous au charme des tropiques un jour ou l’autre. Et, en règle générale, une fois qu’on y est, on souhaite que les vacances paradisiaques ne se terminent jamais.

LAISSEZ-VOUS INSPIRER PAR D’AUTRES AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

Sample Image 322x363
Sample Image 322x363

Immobile mais efficace, un énorme alligator impose le respect aux écureuils locaux. Qui n’ont pas d’affaire là du tout.

C’est cette folle motivation qui a insufflé assez d’énergie à un couple de Val-David pour recréer le Sud. Chez eux. Dans le Nord. Le défi était de taille: recréer un petit paradis digne d’une zone 10b au cœur des Laurentides. Avec cascades d’eau, faune, flore et tout le reste.

Ça s’imagine très bien sur une plage en sirotant une margarita. Mais lorsqu’on retombe sur terre, quelques mois plus tard, et qu’on se retrouve en train de couler des tonnes de béton pour faire tenir des palmiers royaux dans sa cour, on se demande à quoi on avait pensé... Parce que ça, ce n’est pas écrit dans les livres. Tout comme la réaction des voisins et des commerçants du coin! Résultat: mobilisation générale. Et on décide de passer à l’action, de foncer vers l’inconnu.

Sample Image 322x363
Sample Image 322x363

À deux pas de la 117, la création de M. et Mme Gariépy nous plonge, comme par magie, dans un décor de film. Si le résultat nous éblouit, ce n’est qu’à force de piller des ventes de garage et d’éplucher des aubaines sur internet qu’ils l’ont atteint. Leur souci premier: l’authenticité... de l’illusion. Attrait principal: la piscine, au bleu envoûtant.

Qu’on préfère l’ombre ou le soleil, le seul fait de déplacer l’angle de notre chaise longue nous fait découvrir une nouvelle carte postale d’un réalisme intrigant. Tantôt un gecko nous guette, tantôt une gerbe d’anthuriums dévoile ses couleurs. Tout est trop vrai pour être vrai. On pourrait s’attarder sur l’agencement parfait de la terrasse déclinée en trois paliers et sur le reste du mobilier, mais le spectacle est tellement enivrant qu’on en oublie tout le reste. Le toc, ça frappe

Rien n’a été négligé: de la sélection des végétaux jusqu’aux espèces animales, tout est reproduit avec le plus grand soin. Une énorme cascade, faite de rochers en PVC, borde le plan d’eau et sert de nichoir aux hérons, canards, aras, pélicans et autres volatiles qui nous fixent en silence.

|