Vous êtes ici

Rénovation cuisine: les points importants

© Réno-Assistance
|

Présenté par Réno-Assistance

Peu importe les raisons pour lesquelles on décide de rénover sa cuisine, pour avoir exactement ce que l’on désire, l’essentiel est de bien débuter le projet.

 

Le style. Pour commencer, il importe de décider du look, du style, de l’ambiance que l’on veut, car cela déterminera les matériaux à utiliser.

L’aménagement. Souhaite-t- on conserver la configuration actuelle ou procéder à un réaménagement? La deuxième option sera plus coûteuse si elle implique l’embauche d’un plombier et d’un électricien. Dans les deux cas, il serait plus judicieux de faire appel à un designer ou un cuisiniste afin de valider que l’espace est bien pensé et ergonomique, et qu’aucun élément important n’ait été oublié.

Les armoires. Les armoires sont les pièces importantes du projet de rénovation de cuisine, ce sont les éléments-clés. On les veut spacieuses pour le rangement, mais aussi stylées. Leur coût varie selon le matériau (polyester, thermoplastique, bois ou mélamine).

Truc pour économiser : le recouvrement des portes est la solution la plus abordable. « Si on ne souhaite pas changer la disposition de la cuisine ou si on veut avoir plus d’armoires et que les caissons sont encore bons, on peut demander à un ébéniste de resurfacer l’extérieur des portes », suggère Audrée- Anne Plourde, conseillère en rénovation chez Réno-Assistance. Cependant, si on veut changer la configuration de sa cuisine ou avoir une rénovation durable, il est parfois mieux de tout remplacer. Refaire une cuisine au complet, pour une durée de 15 ans, est plus rentable de que de faire un resurfaçage dont on se lassera au bout de 3 ans.

Les comptoirs et l’évier. Selon les besoins, le style choisi et le budget, il faut rapidement choisir le comptoir. Différents modèles, dont le granit, la céramique, le Dekton, le stratifié ou le quartz, sont offerts. Du choix du comptoir découlera celui de l’évier : à une ou deux cuves? De quelle profondeur? De quelle forme? En inox ou en céramique?, etc.

Le revêtement de sol. La céramique demeure populaire, car elle s’entretient facilement. Il y a de jeunes enfants dans la maison? Le prélart est à considérer, car il est moins fragile. Le bois franc, lui, se fait de plus en plus tendance dans les cuisines actuelles.

La ventilation. Elle est essentielle pour évacuer les odeurs de cuisson. Il faut penser rapidement à avoir une hotte avec une puissance d’aspiration adéquate et avec un bon angle d’évacuation. Et si la cuisinière est au gaz, il faudra une hotte plus puissante, munie d’un filtre à chicane, en aluminium ou en inox, lequel est plus résistant à la chaleur qu’un filtre de hotte pour cuisinière électrique.

L’éclairage. Y penser très vite, car une fois les murs fermés, il sera trop tard. On compte deux types d’éclairages: l’éclairage global (plafonnier, encastrés, réflecteur sur rail), qui illumine la pièce en général, et l’éclairage d’ambiance (luminaires suspendus, éclairage sous les armoires) qui vient apporter de la personnalité à la pièce.

|