Vous êtes ici

Nouvelle cuisine

Nouvelle cuisine
© TVA Publications | Mario Dubreuil
|

​Rénovée dans le respect du style de la demeure, cette cuisine a gagné en espace, en lumière et en efficacité.

DÉCOUVREZ TOUS LES AVANT-APRÈS

L’approche de Jacques Lirette? La simplicité, à tous les niveaux. Entretien avec un designer brillant.

Quels étaient les problèmes de cette cuisine et le défi principal que posait son réaménagement?

D’abord, l’espace était restreint, c’était une contrainte majeure. Aussi, vu la forte présence des boiseries et le caractère de la maison, il m’apparaissait essentiel que le nouvel aménagement s’intègre sans heurt, sans trop surprendre. Le défi était donc de créer un lien, une fluidité entre ce qui existait au départ et la nouvelle cuisine.

Quel a été le mandat confié par les propriétaires?

Comme ce sont des gens qui cuisinent beaucoup, l’aspect pratique était pour eux essentiel. Ils souhaitaient entre autres réduire les allées et venues. Aussi, le nouveau décor devait intégrer un comptoir-lunch pour les enfants.

Votre concept, en résumé?

Un environnement plutôt clair avec une forte présence du bois. Des formes simples et des lignes droites.

Quels sont les matériaux-clés qui définissent le style du décor?

Les armoires sont en cerisier. On y a marié une section d’armoires blanches qui ont pour effet d’éclaircir le tout. Les comptoirs sont en granit noir, pour l’élégance. À cela s’ajoute l’aspect classique de carreaux de céramique métro et d’une quin­cail­lerie décorative à l’ancienne. On obtient un style ni trop calqué sur les tendances ni démodé, l’objectif étant de créer une cuisine belle pour longtemps.

Le cerisier semble effectuer un retour. Quels en sont les atouts?

C’est une essence de bois qui fonce avec l’âge et prend des nuances intéressantes. Contrairement au chêne, que je considère un peu dur, le cerisier est un bois romantique».

Quels sont les avantages de la nouvelle configuration avec une presqu’île?

On a pu ainsi désencombrer les plans de travail et ajouter un comptoir-lunch.

Pourquoi avez-vous modifié la disposition de l’évier et des appareils ménagers?

La disposition de l’évier dans le milieu de la pièce, dans la presqu’île, permet aux occupants de profiter de l’espace central tout en libérant des surfaces de préparation en périphérie. On a pu, dans un deuxième temps, dégager l’espace autour de la cuisinière et concentrer les rangements encastrés autour du frigo en un
bloc compact.

Quelle a été votre stratégie d’éclairage?

Les spots encastrés ont eu ma faveur; j’en ai garni abondamment le plafond sur tout le pourtour de la pièce. Ces luminaires ont le chic pour rajeunir les vieilles maisons et éclaircir les coins sombres, et ce, en toute discrétion. L’armoire près du frigo est d’une bonne profondeur; on y a ménagé le garde-manger.

 

Avant

|