Vous êtes ici

Jouer d’astuce

Jouer d'astuce dans la cuisine
© TVA Publications | Mario Dubreuil
|

​Cette cuisine des années 80 présentait bien peu de points forts avec ses petits bouts de comptoir, sa mélamine jaunie et ses carrelages jurant entre eux.

DÉCOUVREZ TOUS LES AVANT-APRÈS

Une révision en profondeur de l’espace s’imposait! Mission qui a été confiée à la designer d’intérieur Maryse Croteau.

Le coin cuisinière loge dans ce qu’on pourrait appeler une alcôve. Comment a-t-on créé cet effet? En encadrant cette section de murs de gypse, en la couronnant d’un pont lumineux et en installant des armoires supérieures peu profondes.

Le meilleur des deux mondes: ainsi logé, le grille-pain est invisible, mais aussi à portée de main. Bon à savoir: pour une question de sécurité, une prise électrique dans un lieu clos doit être dotée d’un commutateur.

  • Outre sa désuétude, les propriétaires reprochaient à cette cuisine ses petites surfaces de comptoir et ses armoires peu adaptées à leurs besoins en matière de rangement.
  • Maintenant, le comptoir s’étire jusqu’à la porte-fenêtre, et la cuisinière a été déplacée pour pouvoir concentrer les rangements sur le mur du fond. Maintenant, quand on ouvre les portes du garde-manger, le regard embrasse l’ensemble des denrées.
  • À gauche du frigo, derrière une porte, de pratiques tiroirs pour ranger les boîtes de conserve.
  • Le micro-ondes est encastré et encadré d’un panneau ajouré, pour l’aération.
  • Installées directement sous le plafond, des armoires – dotées de portes transparentes pour qu’elles soient plus discrètes – accueillent les objets moins usuels.
  • Au sol, les carreaux rectangulaires ont été posés de façon à ce que la ligne de coulis passe en plein centre de la cuisine. Ainsi, le carrelage forme comme une voie royale jusqu’au garde-manger.

 

Avant la transformation

|