Vous êtes ici

Entre Normandie et Angleterre

Cour de banilieue: entre Normandie et Angleterre
© TVA Publications | Rodolf Noël
|

Ici, le paysage se dessine tout en courbes. Les fleurs poussent en gerbes et voisinent avec des plantes grimpantes ou retombantes. Visite d’une propriété d’esprit normand et de son jardin à l’anglaise.

DÉCOUVREZ D'AUTRES AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

Au premier plan, les faux cyprès retombants forment un superbe couvre-sol verdoyant qui persiste tout l’hiver. À l’arrière, le fusain ailé nain taillé en rond arbore un feuillage écarlate à l’automne, avant de faire place à de petits fruits rouges qui attirent les oiseaux, l’hiver venu.

Sample Image 322x363
Sample Image 322x363

Afin de créer un espace extérieur en parfaite harmonie avec leur maison de style normand, les propriétaires se sont inspirés des jardins anglais. Fleurs de toutes les couleurs et feuillages légers d’allure sauvage poussent à foison... mais sous un contrôle quotidien: c’est la clé de la réussite.


 
On compte trois éléments phare dans cet espace, dont l’anneau central, cerclé de buis ’Green Mountain’ et paré d’un hibiscus vivace ’Lord Baltimore’, qui grandit de façon impressionnante, au fil des années. À côté de lui, prospèrent plusieurs espèces de rosiers, tel ce rampant ’Flower Carpet’ très résistant et très florifère. Pour éviter que les insectes ne mangent ses roses, la propriétaire nous livre son secret: mettre chaque matin de la poudre du Dr Rose (en vente chez les pépiniéristes) sur les boutons, jusqu’à ce qu’ils deviennent assez résistants.

Dès les premiers frimas, l’hibiscus est coupé à ras, puis paillé (recouvert de paille). Au printemps, il fait longtemps le mort avant de s’éveiller, début juin, pour fleurir jusqu’à l’automne.

Sample Image 322x363
Sample Image 322x363
|

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.