Vous êtes ici

Déco: Mettre ses collections en valeur

Déco: Mettre ses collections en valeur
© Stacey Brandford | Farrow & Ball
|

Au fil des ans, on accumule des objets, des souvenirs de voyages... Mais souvent, ces éléments dorment au fond d’une bibliothèque ou d’un tiroir. Comment exposer ses trésors? De quelle façon en faire des éléments-vedettes? Les pros nous donnent leurs conseils.

 

 

© Minted

 

 

Le sens de l’esthétique

Verrerie, porcelaines, figurines et autres souvenirs de voyages constituent autant de coups de cœur à exposer pour personnaliser son décor et lui conférer une qualité intemporelle. «Je trouve souvent chez mes clients des objets qui attendent dans les placards et méritent qu’on leur redonne vie», mentionne le designer Bernard Cordeau.

Selon les experts consultés, mettre en valeur ses collections exige cependant un certain sens de l’esthétique. «Il faut cultiver un intérêt pour les objets, leur fonction et leur histoire, et apprendre à créer des compositions proportionnelles, captivantes et équilibrées», explique M. Cordeau.

 

L’art des regroupements

Selon la styliste Nicola Marc, il faut privilégier les regroupements d’objets de même nature. «Une composition thématique — paniers, masques, boîtes en bois, etc. — dégage une impression d’unité qui met en valeur chacun des éléments, surtout les plus petits qui peuvent avoir l’air perdus lorsqu’ils sont exposés seuls.»

Afin de donner de l’importance à nos collections, on les dispose sur une étagère, dans une vitrine ou une bibliothèque. On peut aménager des niches éclairées pour montrer certains articles précieux. Quant aux minuscules objets, ils se présentent bien dans des contenants en verre, mentionne le designer Erik Maillé: «Une lampe de table avec base translucide, un gros bocal ou une cloche en verre serviront de faire-valoir pour des pièces de monnaie, des dés à coudre, des cailloux rapportés de voyage; et ça les protégera de la poussière.»

 

 

© Robin Stubbert

 

 

Un dénominateur commun

La mise en scène des collections influe sur l’atmosphère qui se dégage d’un espace. Par exemple, un décor moderne et minimaliste peut être réchauffé par le regroupement d’instruments de musique anciens en bois dans une vitrine contemporaine. Une cuisine blanche gagnera un zeste de couleur si on expose des chinoiseries bleu et blanc sur le rebord des fenêtres.

Pour créer des ensembles esthétiques, il est bon de trouver un élément qui fasse un trait d’union entre les objets, explique Nicola Marc: «Jouez une couleur, une texture ou un matériau. Le rythme et l’équilibre sont importants.» On a des vases de toutes les couleurs? On peut rapprocher ceux de teintes similaires, comme un arc-en-ciel.

 

 

© Tracey Ayton

 

 

Dans quelles pièces de la maison?

Outre le salon et la salle à manger, la salle d’eau, la cage d’escalier et le couloir se prêtent bien à l’exposition d’objets, considèrent les designers. Le thème doit convenir au lieu: des miroirs anciens ou des bouteilles de parfum dans une salle de bains, des poupées rétro dans un walk-in, de vieilles boîtes à thé en métal à la cuisine. «Les souvenirs du Canadien dans le salon, c’est non!» précise Bernard Cordeau.

Son conseil pour demeurer toujours dans le bon goût? Éviter d’exposer des choses de piètre qualité. Lorsque les éléments n’ont aucune vertu décorative, il est préférable de les réserver au bureau ou à la salle de télé du sous-sol.

 

Une collection éparpillée

Certains types d’objets ne seront pas valorisés par les regroupements. Disséminés çà et là de façon instinctive, ils investiront alors les consoles, buffets, bibliothèques, tables de salon, étagères, etc.

«Une de mes clientes se passionne pour les lapins. Comme elle possède une collection de lapins aux dimensions, textures et styles contrastants, nous avons choisi de les disperser dans plusieurs pièces, en veillant à ce qu’ils soient en harmonie avec ce qu’on y trouve, parfois en les rendant utiles, en tant qu’appui-livres par exemple», dit Jean Stéphane Beauchamp.

 

Exposer par intermittence

Si nos collections sont nombreuses ou volumineuses, on peut leur faire faire une rotation. faire «tourner» les collections offrira l’occasion d’épousseter et de redécouvrir périodiquement nos trésors.

On peut aussi mettre en vedette certains rassemblements d’objets selon les saisons: les petits oiseaux exotiques dans le sapin de Noël, les plats rétros et colorés au printemps dans la salle à manger ou les coquillages ramassés aux quatre coins du monde sur la table basse pendant les vacances d’été.

 

 

© Alex Luckey

 

 

ASTUCES DE PROS

 

  • Éviter de surcharger l’espace. Il faut cultiver l’art de l’accumulation bien organisée. On fait un tri: on ne conserve que ce qui a de l’intérêt.
  • Réserver une place de choix aux plus belles pièces, par exemple au centre, à la hauteur des yeux, indique Erik Maillé.
  • Composer un bel écrin. Quand les objets ne sont pas trop colorés, on peut les faire ressortir. Par exemple, peindre le fond d’une niche d’un ton vibrant avant d’y installer un ensemble de réveils anciens aux teintes neutres, tapisser le fond d’une bibliothèque avec un papier peint pour exposer une collection de petites voitures. Les boîtes-cadres (shadow boxes) constituent de jolis présentoirs pour mettre en valeur de menus articles comme des cuillères en argent et des bijoux.
  • Miser sur la symétrie. Pour créer une cohérence graphique entre les divers éléments, on regroupe les objets par deux, ou encore par trois, un chiffre réputé pour ajouter du mouvement aux compositions. On varie les formes, les volumes, les hauteurs ou les textures en évitant de disposer les objets du plus petit au plus grand.
  • Penser à l’éclairage. On intègre des sources de lumière DEL ou des projecteurs à tableaux pour rendre nos collections bien visibles.
  • Oser l’inattendu. Les éléments qui provoquent un effet de surprise rendent une composition originale et captivante. Par exemple, un vieux moule en cuivre à travers un assortiment d’assiettes décoratives posées sur un mur.
  • Planifier l’emplacement des cadres ou des objets sur le mur à l’aide de gabarits. Nicola Marc suggère d’utiliser d’abord du papier journal découpé pour créer la meilleure composition possible avant l’installation.

 

|