Vous êtes ici

Cultiver des arbustes en pots

( Page 2 de 4 )

L’arbuste

arbuste dans une jardinière

  © Photo: Angus McRitchie | Stylisme: Judith Gougeon

 

Pour faire un bon choix, il est important de bien évaluer le potentiel de l’endroit où l’arbuste vivra: facilité d’accès et d’arrosage, zone de rusticité locale, durée d’ensoleillement, emplacement frais ou chaud, abrité ou venteux. Avec ces données, on pourra opter pour un arbuste appartenant à l’une des deux catégories suivantes:

Plantes gélives

Ces arbustes sont frileux et ne peuvent passer l’hiver dehors. On les rentre dès les premiers gels et on les bichonne à l’intérieur pendant la saison froide. Parmi les favoris, mentionnons: le laurier-rose, l’hibiscus, le lantana, l’érable de maison, les palmiers, etc.

Plantes rustiques

Pour améliorer leurs chances de survivre à l’hiver, on les choisit de une à deux zones de rusticité sous la nôtre (ex.: j’habite Montréal, zone 5, je choisis un arbuste zoné 3, 2 ou 1). De plus en plus d’arbustes nains sont offerts sur le marché, notamment plusieurs conifères: sapins, épinettes, pins, genévriers.

 

|