Vous êtes ici

Concevoir une platebande sous un arbre

Concevoir une platebande sous un arbre

Cet article est lié au Dossier: Jardin et potager.

© Illustration: Gaston Dugas
|

Vous vous demandez comment vous allez concevoir votre platebande sous vos arbres? Voici une solution «prête-à-jardiner» pour une platebande réussie! 

Sous un arbre, le manque de lumière fait en sorte que le gazon pousse moins bien qu’ailleurs. Mais un grand nombre de vivaces et quelques annuelles peuvent y être cultivées facilement afin de faire de cet espace un tableau des plus charmants.

Les contraintes à surmonter

On doit composer non seulement avec le manque de lumière, mais aussi avec la présence des racines de l’arbre, qui soutirent l’eau et les éléments minéraux disponibles. La cause principale d’échec dans l’établissement de plantes sous la frondaison des grands arbres est la prolifération du feutre racinaire. Or, il n’est pas toujours facile ou utile d’enlever les racines et les radicelles dans la section dévolue à l’implantation de nos végétaux herbacés. D’ailleurs, si on creuse trop profondément sur une grande surface pour les retirer, c’est la santé de l’arbre qui sera compromise.

La démarche

Enlever d’abord le gazon, puis étendre une couche de terreau ou de compost de 15 à 20 cm d’épaisseur en laissant le sol dégagé de 30 à 40 cm tout autour du tronc de l’arbre; c’est très important, car la présence d’un collet de terre près de l’écorce peut conduire au pourrissement de la base du tronc et mener au dépérissement de l’arbre. Procéder ensuite à la plantation des différents végétaux. Il est préférable d’introduire des spécimens adultes dont le système racinaire, entièrement développé, pourra rapidement concurrencer le feutre racinaire, qui cherchera à envahir de nouveau la platebande terreautée.

L’entretien

Une gestion attentive de l’apport d’eau et d’engrais, de préférence soluble, permettra de stimuler la croissance des plantes tout en satisfaisant les besoins importants de l’arbre déjà présent. Pour un effet maximal, il importe de fertiliser régulièrement les annuelles. Dans le cas des primevères (genre Primula), vous remarquerez que d’autres petits plants se développent à la base de chaque touffe de feuilles; il est essentiel de les séparer tous les deux ou trois ans, sinon le cœur des rosettes finira par se lignifier, ce qui causera le dépérissement de la plante.

Le choix des végétaux

*Cliquez sur la plante ou les fleurs afin d'y découvrir ses caractéristiques.

> Astilboïde tabularis

> Capillaire du Canada

 

> Polygonatum à feuilles panachées

 

> Hosta de Siebold ‘Frances Williams’

 

> Hosta de Siebold ‘Elegans

> Fougère à sores marginaux

> Astilbe ‘Pink Lightning

> Astilbe naine de Chine

Fougère peinte

Lobélie hybride ‘Kompliment

Primevère des jardins

 Phlox divariqué

Fuller’s White’

 

|