Vous êtes ici

8 astuces pour une maison plus confortable

8 astuces pour une maison plus confortable
© Michael Graydon
|

Le bien-être commence à la maison: on souhaite mieux dormir, mieux manger, vivre moins de stress et être en meilleure santé. Pour atteindre cet état de plénitude, le confort n’est plus un critère parmi d’autres, mais une notion essentielle. Mais comment rendre notre intérieur plus confortable? Nous avons demandé aux experts.

 

L’idée de confort se traduit par le besoin d’intégrer dans notre intérieur les éléments qui nous font nous sentir bien. On pense à des meubles qui invitent à se relaxer, à des tissus douillets, à un style déco qui nous plaît et qui se fait alors complice de notre bien-être.

Cela dit, la notion de confort est difficile à définir, selon Jean Stéphane Beauchamp, designer: «Actuellement, le temps passé à la maison augmente. Le plaisir et la détente sont au premier plan de nos préoccupations. Mais ce qui procure ce plaisir, cette détente, est différent pour chacun. C’est une notion essentielle, mais personnelle. Certains aiment un environnement minimaliste, d’autres un univers plus chargé. De façon générale, cela passe par les détails: éliminer les irritants, assurer la fonctionnalité des espaces, se connecter avec ses besoins. Le confort sous-entend une certaine douceur de vivre.»

 

1. QUAND NOTRE BUREAU EST À LA MAISON

De nos jours, de plus en plus de gens travaillent de la maison. Afin de créer des décors qui reflètent cette nouvelle réalité, il faut revoir notre façon d’habiter l’espace, dit la designer Gabriela Sube Avalos: «Si on travaille chez soi, le bureau doit jouir d’un environnement agréable et d’une source de lumière naturelle. C’est préférable d’empiéter sur la salle à manger pour aménager cette pièce plutôt que de s’isoler au sous-sol.»

 

© Mario Melillo

 

 

2. FORMES ET MATÉRIAUX À PRIVILÉGIER

Les meubles ergonomiques et les formes douces contribuent au bien-être. Idem pour les revêtements de sol souples comme le plancher de bois ou de liège, la moquette et les tapis. Pour le designer Jean Stéphane Beauchamp, la base du confort passe par un canapé douillet, un bon lit et un mobilier de salle à manger solide et stable, trois éléments qu’on ne devrait pas magasiner sur Internet.

Comment s’assurer avant d’acheter que ces éléments conviennent réellement? «Il faut les toucher et prendre le temps de les essayer vraiment», conseille-t-il.

 

© LIving4Media

 

 

3. FOYER: SOURCE DE BIEN-ÊTRE

Selon Jean Fauteux, président de Maison DF Jade, «le foyer est un élément qui ajoute beaucoup de confort pendant la saison froide, grâce à la chaleur radiante, qui apaise. Et, contrairement au chauffage électrique, la chaleur qui provient d’un foyer n’assèche pas l’air de la maison.» Que l’on choisisse un modèle à bois, à gaz ou à granules, un style scandinave, moderne ou classique, le foyer devient le centre d’attention dans une pièce.

Rien n’est plus favorable aux moments de relaxation et aux rassemblements, estime M. Fauteux: «Le foyer jouit d’un pouvoir d’attraction qui ne se dément pas, il réconforte, rapproche les gens et facilite les échanges. C’est un vecteur d’émotion et de plaisir. Un rituel.»

 

© Living4Media

 

 

4. S’ENTOURER DE BEAU

Pour la designer Gabriela Sube Avalos, le confort n’est pas exclusif au salon ou à la chambre à coucher, il doit faire partie de tous les espaces de la maison. «Cela suppose de penser autant aux aspects pratiques qu’esthétiques, explique-t-elle. Il faut s’assurer d’avoir les choses essentielles à portée de main et de personnaliser l’aménagement avec de jolis objets afin de créer un sentiment de confort visuel.»

Mais qu’est-ce qui fait que, parfois, on ressente immédiatement une impression de bien-être? «Il s’agit souvent de décors où on privilégie des couleurs et des matériaux chaleureux comme le bois, les matières enveloppantes, qui produisent un effet de cocon. On s’y sent bien.»

 

© Drew Hadley

 

 

5. MIEUX S’ORGANISER

La popularité de Marie Kondo n’est pas étrangère au fait qu’on a besoin d’alléger notre intérieur. Pour bien des gens, et en particulier pour les millénariaux, le confort serait lié à un certain minimalisme, selon la designer Gabriela Sube Avalos: «On s’entoure de moins de choses. On mise sur les meubles multifonctions.»

Réduire le nombre de ses possessions, réorganiser les espaces, faire en sorte que les tâches ménagères se réalisent plus facilement, ajouter du rangement sont autant de moyens d’améliorer la fonctionnalité de la maison, explique Jean Stéphane Beauchamp: «Épurer, se simplifier la vie, déterminer une place pour chaque chose, cela contribue à la paix d’esprit.»

Il est aussi important de savourer une pleine liberté de vivre dans la maison, poursuit le designer: «La maison n’est pas un musée. Les éléments trop fragiles, les meubles qui risquent de se briser ou de se tacher, surtout si on a des enfants et des animaux, c’est à oublier.»

 

© Mario Melillo

 

 

6. LES AJOUTS QUI COMPTENT

Il faut porter attention aux petits détails dans toutes les pièces de la maison. Cela passe par un tapis pour une transition plus douce au pied ou à côté du lit, des serviettes moelleuses à la salle de bains, une lampe dont on peut diriger l’éclairage placée à proximité de notre fauteuil de lecture, des images aux murs qui nous font sourire ou rêver, des commutateurs posés à une hauteur différente, qui nous convient mieux.

 

© Mario Melillo

 

 

7. LUXES ET PETITS PLAISIRS

Le plancher chauffant, les chauffe-serviettes, l’échangeur d’air, la climatisation et certains composants de la maison intelligente sont d’autres éléments qui contribuent à améliorer notre lieu de vie. «À l’heure de la production de masse, les objets de qualité et faits main redeviennent complices du bonheur», avance Jean Stéphane Beauchamp.

On peut aussi revoir l’ambiance de la maison en y intégrant des plantes, des fleurs, en y ajoutant des parfums d’intérieur subtils, propose Gabriela Sube Avalos: «Le but est de créer un décor qui fait plaisir aux sens.»

 

© Mario Melillo

 

 

8. UNE MAISON SAINE 

On privilégie les produits sans émanations, tant pour les rénos que pour l’entretien ménager quotidien. On aère la maison, on laisse les chaussures dans l’entrée et on surveille le niveau d’humidité pour éviter la formation de moisissure.

 

© Adobe Stock

 

 

|