Vous êtes ici

24 erreurs déco à éviter

24 erreurs déco à éviter
© TVA Publications | Bruno Petrozza
|

Des styles disparates, un décor surchargé ou au contraire trop froid... Les designers Mélyssa Robert et Tania Scardellato expliquent comment prévenir ou corriger ces erreurs fréquemment commises par les décorateurs amateurs.

13 RÈGLES D'OR POUR LA SALLE DE BAINS

Les meubles

1. Acheter sans mesurer. Un canapé qui paraît petit en magasin peut manger tout l’espace du salon. Avant d’acheter, on prend les mesures de la pièce. Prévoir un dégagement de 36 po minimum, idéalement de 42 po, autour du canapé ainsi que des tables de salon et de salle à manger.

2.  Avoir trop de mobilier. Le fait de surcharger une pièce de meubles donne une sensation oppressante, surtout s’ils sont massifs.

3. Accumuler les meubles dans la chambre. Investir plutôt dans un aménagement intégré aux rangements bien pensés.

4. Oublier de mesurer la porte d’entrée. Nombre de livreurs repartent avec le colis parce que l’ouverture est trop étroite.

5. Céder au coup de cœur des enfants pour un lit en forme d’auto ou de carrosse, en oubliant qu’ils grandissent vite! On peut tout de même les satisfaire en optant pour une literie, un tapis et des accessoires qui leur plaisent, tout en achetant des meubles neutres qui ne se démoderont pas.

6. Se méfier des coups de cœur. On peut regretter d’avoir craqué pour des objets s’ils manquent de confort, sont trop fragiles ou ne sont pas pratiques.

7. On fait attention aux tendances. Les tendances, c'est bien, mais il vaut mieux miser sur l'intemporalité et la qualité pour le gros mobilier.

Les cadres et les miroirs

8. Mettre des photos et des tableaux sur tous les murs. C’est tentant... mais s’il y en a trop, on ne les apprécie plus. Il vaut donc mieux les rassembler. On peut marier différents types de cadres et les placer bord à bord ou les espacer de 2 ou 3 po. Respecter les proportions permet d’éviter un effet de masse ou, au contraire, un résultat ridiculement petit sur une grande cloison.

9. Fixer les cadres et les miroirs trop haut ou trop bas, alors que le centre de l’objet ou de l’ensemble des cadres devrait être à 60 po (env. 1,5 m) du plancher.

10. Laisser dépasser les encadrements de la largeur du meuble (lit, desserte...) qu’ils surplombent, ce qui rompt l’équilibre.

Les luminaires

11. Omettre d’uniformiser les ampoules dans l’ensemble de la maison. Et pourtant, le résultat est plus harmonieux.

12. Ne pas prioriser l’éclairage. Rarement prévu en premier, il détermine pourtant les couleurs de la déco. Il doit donc être prioritaire.

13. Encastrer les spots n’importe où au plafond. Il faut plutôt les placer en périphérie, à 3 ou 4 pi les uns des autres, sinon l’éclairage est trop fort.

14. Placer le lustre trop haut ou trop bas. Le bas du luminaire doit se trouver entre 30 et 36 po de la table ou de l’îlot.

Les appareils disgracieux

15. Peindre les murs d’une couleur qui détonne avec celle du climatiseur. Ce n’est pas une bonne idée. Il vaut mieux les peindre en blanc pour rester dans le ton.

16. Couper les rideaux au-dessus des plinthes de chauffage, alors que la bonne longueur est au ras du plancher. On trouve en quincaillerie des barres en métal adaptées aux appareils chauffants qui empêchent le tissu de toucher ces derniers.

Les couleurs

17. Choisir une couleur (y compris le blanc) en magasin à partir des échantillons est une erreur très courante. Pour ne pas se tromper, on achète des pots-échantillons et on peint à l’endroit voulu. Au bout de quelques jours, on peut faire un choix.

18. Les murs de toutes les couleurs. On préfère une base neutre, claire, et un seul mur accent peint dans un ton plus original ou habillé de papier peint.

19. Les teintes foncées. Elles enveloppent, mais assombrissent. On les réserve aux accessoires dans une pièce mal éclairée.

20. Le plein d’essences. Un plancher blond, une table taupe, une armoire brune... C’est non! Limiter à deux les couleurs de bois.

Les revêtements de sol

21. Le plancher salissant. Le blanc mat, c’est beau, mais la saleté s’y voit instantanément. À réserver aux lieux peu fréquentés. Dans les zones de passage, choisir une céramique de teinte moyenne et texturée.

22. Le tapis jetable. Au lieu de remplacer chaque année le tapis de l’entrée, investir dans un modèle de qualité et lavable.

Les murales et les plantes

23. La murale décalée. Malgré son retour en force, la murale peut vite tomber dans le kitsch si ce qu’elle représente est hors contexte. Un décor tropical détonne dans un salon typiquement québécois, mais la même murale conviendra bien à une véranda! Idéalement, on reste cohérent avec l’environnement.

24. La forêt vierge. Une abondance de plantes disposées un peu partout gâte le décor. Quelques-unes, de préférence regroupées, suffisent.

 

|