Vous êtes ici

Matières chics et chocs

( Page 2 de 2 )

Dégager la vue

Au-dessus des tablettes, la cloison formée de panneaux du même verre bleuté que les portes de l’îlot n’est pas que pure coquetterie: elle sert à isoler la chambre à coucher. Malgré la nature de l’esprit loft, il faut quand même bien préserver un peu de son intimité!​

Pour dégager la vue, il a été convenu de rehausser légèrement la hotte de quelques pouces et de concentrer les électroménagers sur le muret du fond. Pour remplir sa mission de récupérer un maximum de lumière naturelle, l’architecte a proposé de l’acier inoxydable et du verre coloré, des matières reconnues pour leur pouvoir réfléchissant.

Visible autant de la salle à manger que du salon, le comptoir en inox séduit par son épaisseur et sa finition en continu sur les côtés de l’îlot.

 

Il y a dans cet espace tout ce qu’on a toujours aimé du loft: une impression de confort, de convivialité, et la présence rassurante d’objets qui témoignent des passions des gens qui y habitent.​

Un aménagement aux lignes et aux volumes bien nets laisse toute la place au dialogue entre le chaud et le froid. D’un côté, les matières chaudes, la plupart datant de l’époque de la construction du bâtiment initial (brique, bois, fonte, ardoise); de l’autre, les matières froides, modernes, à connotation industrielle, comme le verre, l’acier inoxydable et la céramique grise.​

Choix moderne et audacieux que ces portes en verre bleuté, dont la couleur varie du bleu électrique au gris selon la hauteur du soleil. Contrairement aux armoires en verre où la couleur est peinte au dos de chaque pan, ces panneaux sont colorés «dans la masse», ce qui leur procure un fini uniforme et riche.

Le choix des luminaires et leur disposition créent un éclairage singulier, savamment étudié. Les tubes fluorescents rappellent la vocation initiale de l’espace. ​

La salle de bains est sobre et ultra-fonctionnelle avec ses cinq pharmacies semi-encastrées sur un muret tapissé de mosaïque iridescente. La douche est spacieuse et ne comporte aucun seuil. Au sol, les propriétaires ont misé sur le confort avec, sous la mosaïque, un système de chauffage radiant. En porte-à-faux, le meuble-lavabo est surmonté d’un luxueux plan de Corian thermoformé où ont été moulés deux bacs rectangulaires.

Dans le tiers supérieur de la pièce, la brique fait joliment contraste et souligne à merveille la hauteur du plafond.

 

 

Recherche et stylisme Florence Bertin-Mahieux

Canapé en cuir, table basse Mariette Clermont Fauteuil noir meubles re-no. Toile derrière le canapé gilles bédard Toile de Raynald Leclerc près du piano galerie d’art internationale Vases, végétaux jardin de ville.Armoires créations de la sablonnière Hotte Faber Corbeil Électroménagers Réfrigérateur sub-zero Cuisinière gaggenau Comptoir inox design Verres à martini Galaxie Bleue zone

Aménagement Éric Joseph Tremblay, architecte, polygone studio. SALLE À MANGER Meuble audio-vidéo Éric Joseph Tremblay, architecte, polygone studio (conception), ébénisterie jean baron (réalisation). Cloison de verre vitrerie d & d Suspensions beacon luminaires Vases 1101 laurier Vase blanc près de la fenêtre jardin de ville CUISINE Armoires créations de la sablonnière Hotte Faber corbeil électroménagers Réfrigérateur sub-zero Table de cuisson gaggenau Comptoir inox design Verres à martini Galaxie Bleue zone

Carreaux céragrès Meuble-lavabo ébénisterie jean baron Comptoir comptoir st-denis Miroirs, robinetterie plomberie lasalle Parois de verre vitrerie d & d Orchidées, accessoires zone.

|