Vous êtes ici

Leçon de minimalisme

Dix leçons pour comprendre le minimalisme en déco et l’appliquer chez soi (sans en faire trop!).
© TVA Publications | Photos: Yves Lefebvre | Stylisme: Marie-Josée Poupart
|

«Le minimalisme, c’est l’art d’aller à l’essentiel des gestes, des choses, des fonctions pour créer un résultat intemporel.» Entretien avec Mario Painchaud, designer d’intérieur, de la firme C3 Studio.

DÉCOUVREZ D'AUTRES EXCLUSIVITÉS WEB

1. Privilégier les finitions uniformes.

Les plaques, placages et autres dalles de grand format limitent la présence de joints qui ajoutent des détails inutiles aux surfaces. Dans cette cuisine, pas de mosaïque, pas de céramique: que de l’inox et du stratifié qui s’enchaînent sans transition.

2. S’abstenir d’ajouter des moulures.

Elles appartiennent au registre classique. «Mais on peut difficilement se priver de plinthes, puisqu’elles servent à camoufler les raccords imparfaits entre murs et plancher. Vouloir les bannir à tout prix peut justement entraîner des coûts supplémentaires en raison d’une exécution plus minutieuse des travaux.»

Sample Image 322x363
Sample Image 322x363

3. Limiter la palette de couleurs.

Entre noir et blanc, il existe toute une palette de nuances qui modulent les espaces. La couleur devient superflue.

4. Intégrer les rangements.

Un décor minimaliste n’est pas dépourvu de rangements pratiques. «Ils sont plutôt intégrés dans les masses — parois, murs, meubles.» On a l’impression que les pièces sont vides, pourtant, elles regorgent de cachettes!

5. Évacuer les surfaces horizontales.

Les tables d’appoint, tablettes, crédences, buffets, étagères favorisent l’accumulation de bibelots... et autres objets du quotidien qui ne sont pas toujours pertinents dans le décor. Ouste!

LIRE LA SUITE >

|