Vous êtes ici

Le marbre: unique et indémodable

Le marbre: unique et indémodable
Crédit photos: Ciot © TVA Publications
|

Utilisé depuis des siècles en architecture, en décoration, mais aussi en art sculptural, le marbre peut donner le ton à une pièce et en devenir l’élément-phare. Faisons le point sur ce matériau d’une grande noblesse.

DÉCOUVREZ D'AUTRES EXCLUSIVITÉS WEB

La particularité du marbre, ce sont ses veinures, jamais identiques d’un morceau de pierre à l’autre. Cette spécificité en fait un matériau haut de gamme, pouvant suffire à créer une ambiance empreinte d’élégance, y compris à l’extérieur, sur une façade ou sur des marches, par exemple, puisqu’il ne travaille pas.

 

Parfait pour habiller des surfaces verticales, il est utilisé aussi depuis des siècles comme revêtement de sol et comme plateau de table, de commode et de coiffeuse en plus de fréquemment prendre la forme de comptoirs de cuisines et de salles de bains. «Avant d’acheter, il est important de savoir où le marbre sera installé pour définir le type et le fini appropriés. Par exemple, dans une entrée, un fini poli n’est pas très recommandé. C’est un lieu de passage, et il risque de s’abîmer rapidement», explique Marie-Claude Fréchette, directrice adjointe marketing chez Ciot.

Faire appel à des spécialistes

Selon Mme Fréchette, il est essentiel de se faire conseiller par un spécialiste au moment de choisir un marbre et de faire appel à un poseur: «Afin d’obtenir un beau résultat, il vaut mieux opter pour un marbre un peu moins cher, mais faire affaire avec un professionnel». Coûtant de 60 $ à 120 $ le pied carré selon sa rareté, ce produit luxueux provient majoritairement d’Italie. Mais son prix vaut bien le caractère et le faste qu’il apporte à une pièce!

Côté tendances

Les marbres aux tons de blanc ou de crème avec un veinage grisâtre ou brun sont les plus en vogue. «Le marbre est désormais présent partout: dans nos cuisines et dans nos salles de bains, bien entendu, mais aussi dans les autres pièces sous forme de meubles et d’accessoires décoratifs», informe la designer France Arcand. Les plus demandés sont le Statuario et le Calacatta (voir photo Calacatta, de Ciot), mais il existe beaucoup d’autres choix de marbrures et de couleurs. Si le marbre convient à un intérieur classique, il s’intègre tout aussi bien à un décor contemporain.

Il est d’ailleurs de plus en plus demandé pour orner les manteaux de cheminées actuelles. Il peut aussi jouer les têtes de lit ou le point central d’une pièce en recouvrant un mur. En fait, il se glisse un peu partout et peut même remplacer un tableau, encadré comme une toile. Dans ce cas, pensez à placer un éclairage adapté pour mettre l’«œuvre» en valeur. Vous pouvez aussi mélanger plusieurs types de marbres et réaliser des motifs et des assortiments originaux (voir photo Mariage de trois marbres, de Ciot).

Finalement, les possibilités sont très nombreuses, et le marbre permet des décors diversifiés, des plus classiques aux plus modernes, mais toujours empreints d’élégance.

Un entretien régulier

Un entretien approprié permet de préserver la beauté initiale du marbre. Choisissez donc des produits conçus pour ce matériau (nettoyants et détachants). Poreux, le marbre tache facilement. Ayez le réflexe de nettoyer immédiatement une surface souillée afin de limiter les dégâts. Il est aussi primordial de mettre un scellant sur le marbre sur une base régulière (une ou deux fois par an), selon les indications données par le conseiller au moment de votre achat.

|