Vous êtes ici

Esprit de Charlevoix

Chalet : havre de tranquilité dans le Charlevoix
Le parquet en pin. Il campe de facto la vision idyllique de la maison de campagne. © TVA Publications | Yves Lefebvre
|

En multipliant les clins d’œil au passé, on a donné la patine du temps à ce joli chalet neuf. Située dans un cadre enchanteur, au bord du fleuve, cette authentique maison de vacances est accueillante et nostalgique.​​

DÉCOUVREZ TOUS LES CHALETS

Typiquement chaleureux, rustique mais confortable, ce chalet implanté dans le village de Saint-Irénée-les-Bains est l’incarnation parfaite du refuge de charme. Passer les vacances dans ce magnifique coin du Québec est une tradition pour les propriétaires.

Lorsque la maison qu’ils louaient s’est révélée indisponible, ils n’ont pas hésité à acquérir un terrain et à plonger dans l’aventure de l’auto­construction. Aujourd’hui, leur chalet canadien colore le paysage de ses tonalités de bleu ancestral.

 

La galerie de cèdre ceinture tout le bâtiment (45 x 45 pi), multipliant les points de vue sur le paysage charlevoisien. Pour leur aménagement paysager, les propriétaires ont privilégié les vivaces indigènes. Une seconde terrasse, en retrait, installée au point culminant du coteau, offre un espace de détente privilégié entre le ciel et l’eau.​

Un art de vivre sans chichi, axé sur la détente et la convivialité

Comment ne pas être séduit par le parquet, les marches et les garde-corps bleus, choisis en guise de rappel du revêtement extérieur de la demeure? Comme leçon d’harmonie, difficile de faire mieux!

Toutes les pièces du rez-de-chaussée jouissent d’une vue remarquable sur le fleuve. Le séjour, partiellement ouvert sur la cuisine et sur la salle de jeu de la mezzanine, profite des volumes aérés d’un plafond cathédrale.

Le foyer à bois, qui surmonte une étagère réalisée par le forgeron du village, invite la famille à venir se lover dans l’immense canapé modulable qui lui fait face. Deux ouvertures assurent la communication avec l’aire de repas et elles sont assez larges pour permettre aux dîneurs de profiter du feu pendant le souper.

Un escalier peint est sujet à l’usure et aux égratignures, ce qu’on adore... au chalet! Le passage menant aux quatre chambres de l’étage est égayé d’une série de tableaux réalisés par les enfants; les toiles colorées sont harmonisées par des cadres flottants en bois.

 

«Ce que tout le monde apprécie au chalet? Rien n’y est compliqué! L’atmosphère est décontractée, différente de celle de la ville. On peut y garder ses chaussures, y faire ce qui nous plaît. Il flotte dans l’air un esprit de liberté.» – la propriétaire

|

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.