Vous êtes ici

La cuisine des Pays-Bas

La cuisine des Pays-Bas

Cet article est lié au Cuisines du monde.

© shutterstock.com
|

Si les Pays-Bas sont réputés pour leur chocolat et leurs tulipes, la cuisine classique y est souvent décrite comme simple et frugale. En y regardant d’un peu plus près, on y découvre cependant une tradition au passé glorieux, qui a conduit à des saveurs rustiques et de riches coutumes.

 

Les origines de la cuisine néerlandaise

Pendant tout le Moyen-Âge, les habitants des Pays-Bas s’alimentent un peu comme partout ailleurs en Europe : on sert principalement des potages de légumes racines et de céréales étirés dans un liquide (comme du lait, de la bière ou de l’eau), parfois accompagnés d’une viande. Le choix des ingrédients s’adapte selon les saisons.

C’est au 14e et au 15e siècles que la cuisine néerlandaise se développe véritablement, alors que les Pays-Bas construisent un grand nombre de navires et deviennent une puissance maritime. L’Empire colonial néerlandais permet d’importer des épices, du sucre et des fruits exotiques, menant à l’apparition de la haute cuisine. La Dutch East India Company s’avère également la première entreprise à importer le café à grande échelle en Europe.

La réputation de modestie et de frugalité de la cuisine néerlandaise est associée à un phénomène plutôt récent. Au début du 20e siècle, un nombre grandissant de jeunes filles sont envoyées à la huishoudschool, une « école des femmes » où on enseigne les bonnes manières et une cuisine simple, santé et économique. Ces valeurs exercent alors leur influence sur la culture moderne.

 

Des plats typiquement néerlandais

Le déjeuner et le dîner se ressemblent beaucoup, combinant habituellement du pain à des viandes froides, des fromages et des garnitures sucrées comme le hagelslag (des paillettes de chocolat) du vlokken (des copeaux de chocolat) ou des muisjes (des graines d’anis recouvertes de sucre).

Du pain recouvert de chocolat ou de garnitures sucrées, servi au déjeuner.

Photo : Pinterest

 

Le koffietijd — un service de café — est souvent offert dans la journée à différents moments : en fin d’avant-midi, en fin d’après-midi ou juste après le souper. La coutume veut qu’on ne serve qu’un seul biscuit par tasse de café.

Le borreltijd est en quelque sorte un « 5 à 7 », surtout fêté le weekend, où on prend du vin ou une bière en mangeant des grignotines avant le souper, comme les bitterballen, des boulettes de viande panées et frites, accompagnées de moutarde. Les Pays-Bas sont réputés pour leurs bières et forment la terre natale de marques célèbres comme Heineken, Grolsch et Bavaria.

Les bitterballen (boulettes de viande frites) accompagnent bien les bières hollandaises.

Photo : Hello Amsterdam

 

Un souper traditionnel des Pays-Bas consiste en un seul service à la composition simple : des pommes de terre, une portion généreuse de légumes et une viande ou un poisson. Le repas est parfois précédé d’une soupe. Parmi les plats typiques, notons le slavink (un pain de viande hachée enrobé de bacon), le balkenbrij (un pâté de viande) et les moules accompagnées de frites.

Un souper traditionnel néerlandais : pommes de terre, légumes et viande.

Photo : Wikipédia

 

La tradition du hareng salé

Au 14e siècle, un pêcheur des Pays-Bas développe une technique de préparation et salaison du hareng, le gibbing. Les branchies et la tête sont retirées, puis les filets de poisson sont préservés dans des barils de sel. À l’époque, cette recette génère d’importantes exportations et contribue à faire des Pays-Bas une véritable puissance navale.

Aujourd’hui encore, on célèbre la fête nationale de Vlaggetjesdag en servant du hareng préparé selon cette méthode. Traditionnellement, le poisson est soulevé par la queue dans les airs et on le mange en penchant la tête vers l’arrière. Par endroits, on le sert plutôt dans des assiettes de papier, accompagné d’oignons émincés et de cornichons.

La façon néerlandaise de manger du hareng salé.

Photo : Wikipédia

Source : Wikipédia

ttp://www.casatv.ca/sites/all/files/images_inline/2016-10/portrait_mikeholmes.jpg

Pour en apprendre davantage sur la

cuisine néerlandaise et de partout ailleurs,

joignez-vous au chef Chuck Hughes

lors de l'émission Le monde selon Chuck

sur les ondes de CASA.

 

 

|