Vous êtes ici

Voir grand n'est pas toujours la solution

Voir grand n'est pas toujours la solution, petite maison, achat
© Photo: Shutterstock
|

Quand on achète une nouvelle maison, il vaut toujours la peine de fixer ses limites et de savoir quand «assez, c'est assez». Surtout quand on parle de superficie habitable.

Acheter plus grand n'est pas toujours avantageux, mais il sera toujours profitable de choisir avec soin les dimensions de votre future demeure. Depuis les années 1950, la maison-type pour une famille de quatre personnes est passée de 1 000 pieds carrés à environ 2 500 pieds carrés en moyenne.

«Le monde de l'habitation a toujours fait appel à notre esprit de compétition, conscient ou non, et le fait de vivre dans une petite maison a souvent eu une connotation négative», remarque Genevieve Ferraro. Elle vit en banlieue de Chicago dans une petite maison et a lancé un site Web appelé Jewel Box Home, dédié à la vie dans une petite maison.

«On considère que l'on grimpe dans l'échelle sociale en vivant dans un espace plus grand.» Cette façon de voir est bien sûr la plus courante. Mais une tendance émergente fait désormais en sorte que l'on considère la superficie de son lieu de vie comme un déterminant de responsabilisation sociale. Bref, on s'interroge sur l'importance de voir grand quand on devient propriétaire. Et on se demande si on a bien besoin de quatre chambres à coucher pour deux personnes.

Une transition facile malgré tout

Il y a plusieurs années, j'ai fait le choix de vivre dans une maison dont les dimensions conviendraient à la taille de ma famille. Même si nous avons trouvé la transition pas évidente au début, tout s'est finalement très bien passé. Mais attention : je ne dis pas aux familles de tout vendre pour déménager dans un appartement d'une pièce.

Par contre, je ne vous conseillerais jamais d'acheter une maison la plus grande possible en fonction de votre budget, simplement pour disposer de plus de pieds carrés. Prenez le temps de réfléchir sérieusement à la quantité d'espace qu'il vous faut en évaluant vos besoins pour les cinq prochaines années et en basant votre décision sur cette évaluation.

Il ne vaut pas la peine d'acheter une maison trop petite ou trop grande en pensant à vos besoins futurs, surtout quand on sait que le Canadien moyen déménage tous les cinq ans. Une maison de la bonne taille sera moins dispendieuse à l'achat et coûtera moins cher d'entretien. Vous disposerez donc de plus d'argent à investir dans les à-côtés et la finition qui lui donneront un cachet plus luxueux, plus personnel.

Maximiser votre confort

La conception et l'aménagement de la maison doivent contribuer à une utilisation efficace de l'espace habitable. C'est un excellent moyen d'en avoir plus pour votre argent. Les concepts à aires ouvertes et les espaces modulables rendront les principaux lieux de vie plus polyvalents. De plus, des espaces de rangement astucieux et généreux seront toujours appréciés et rentables.

Par ailleurs, différentes façons existent afin de maximiser le confort: des voies de circulation bien pensées, un rez-de-chaussée et un sous-sol finis, auxquels s'ajoutent des espaces communs multifonctionnels.

En terminant, si vous prévoyez avoir besoin d'une salle de travail ou d'une chambre d'amis, mettez à contribution votre créativité. Aménagez une pièce polyvalente, avec des espaces de rangement astucieux, qui pourra jouer simultanément les deux rôles.
 

|