Vous êtes ici

Maximum de plaisir, minimum d'entretien

Sortes, types de piscine, sécurité, filtreur

Cet article est lié au Dossier: Piscines.

|

Vous rêvez de sauter dans votre piscine par une belle journée ensoleillée? Quelques vérifications s'imposent avant d'arrêter votre choix sur un modèle en particulier.

Avant de se mouiller

Dès que l'idée d'acheter une piscine hors-sol ou semi-creusée commence à germer dans notre esprit, le premier geste à poser est de consulter sa municipalité pour connaître la réglementation en vigueur. Celle-ci précisera les règles à observer quant à l'obligation ou non d'installer une clôture, aux distances minimales de dégagement à respecter, à la localisation de la piscine, à la construction d'une plate-forme annexée ou non à la résidence, etc.

Par ailleurs, un permis peut être requis pour construire, installer ou remplacer une piscine ou pour ériger une construction donnant ou empêchant l'accès à celle-ci. Consultez également le Règlement sur la sécurité des piscines résidentielles du gouvernement du Québec, adopté en juillet 2010, pour vous assurer d'agir dans les normes.

Grandeurs et hauteurs

«Le marché aujourd'hui se situe plutôt dans la piscine de 15, 18 et 21 pieds», mentionne Patrick Perity, propriétaire de Spas et Piscines Sanscouci. «Avec les terrains qui rapetissent, notre grand vendeur est plutôt le modèle de 18 pieds. Les gens ne veulent pas faire des longueurs, mais bien profiter d'un bassin d'eau pour se rafraîchir», indique Martin Perreault, directeur des opérations chez Club Piscine Super Fitness.

 

La hauteur des piscines varie également, de 48 à 54 pouces. Mais il ne faut pas oublier que des murs plus hauts s'imposeront davantage dans le paysage. Par ailleurs, «plus les poteaux seront longs, plus ils seront fragiles et risqueront de s'écraser sous le poids de la neige», indique Angelo Papageorgiou, directeur des ventes chez Trévi.

Le plus important est de s'assurer que la structure de la piscine soit solide, autant les margelles, les rails que les murs et les poteaux. «Si on ne peut pas marcher sur les rebords de la piscine, c'est que ceux-ci ne supporteront pas le poids de la neige», indique M. Perity.

Types de piscine

On retrouve essentiellement sur le marché des piscines entièrement en acier, des piscines hybrides qui combinent les poteaux en acier et les margelles en résine, de même que des piscines entièrement en résine, qui offrent la plus grande solidité. Les murs sont toujours en acier, recouverts d'une toile.

L'épaisseur de la toile de 20 ou 25 millièmes de pouce a peu d'importance, ce qui devrait plutôt attirer l'attention du consommateur est son élasticité, pour qu'elle puisse résister au gel et au dégel, souligne M. Perreault. Entre le mur et la toile, M. Perity conseille l'application d'un isolant «thermofoil» de grande qualité, qui préservera davantage la température de l'eau.

Chez Trévi, les ventes de piscine en bois augmentent depuis deux ans, surtout parce qu'il s'agit d'un bon compromis entre la piscine hors-sol et la coûteuse piscine creusée. En effet, construite en pin, en pin torréfié ou en cèdre, la piscine de bois se fond plus joliment dans le décor et peut être semi-creusée.

Ce sont deux caractéristiques qui motivent l'achat de ce type de piscine, demandant toutefois un minimum d'entretien. «Il est nécessaire de sceller les parois aux trois ans et les margelles tous les ans. Le cèdre requiert cependant moins d'entretien», estime M. Papageorgiou.

|