Vous êtes ici

Insolite : une ville-fantôme avec WiFi

Insolite : une ville-fantôme avec WiFi
© Ye Aung Thu/AFP
|

À première vue, la ville de Naypyidaw, nouvelle capitale de Birmanie, a toutes les apparences d’une ville moderne. On y trouve des parcs splendides, des hôtels, des gratte-ciels, d’excellents accès WiFi, plusieurs terrains de golf, des autoroutes à 20 voies… Qu’est-ce qui manque ? Des habitants.

En novembre 2005, le gouvernement a décidé de « déménager » l'ancienne capitale d’Yangon — un centre économique et culturel — pour construire la nouvelle capitale de Naypyidaw, au milieu d'une terre inhabitée et infertile, à des centaines de kilomètres au nord. Bien qu’aucune explication n’ait été donnée aux habitants, la théorie la plus probable est que les autorités birmaniques souhaitaient s’éloigner des berges sud, où elles auraient été vulnérables à une éventuelle attaque maritime des États-Unis.

La nouvelle cité fait plus de 7 000 km2, soit près de 15 fois l’île de Montréal. Et bien qu’officiellement, la ville affiche une population d’un peu plus de 1 million d’habitants, on estime que le compte réel serait plutôt dans les 100 000 résidents…

Les complexes résidentiels sont inoccupés, les boutiques et restaurants se font rares et les rues sont vides. Mis à part quelques employés et ouvriers, l’aéroport flambant neuf est pratiquement inutilisé.

Bref, les seules personnes qui habitent en ville sont les fonctionnaires du gouvernement birmanique et des travailleurs engagés pour... entretenir la ville !

Sources : Diply et Wikipédia

 

Bienvenue à Naypyidaw, nouvelle capitale de Birmanie.

Photo : Panos Pictures / Nic Dunlop 

 

L’heure de pointe n’est pas si mal, lorsqu’on compte environ 16 habitants au kilomètre carré…

Photo : Panos Pictures / Nic Dunlop 

 

Dans une ville grande comme 15 fois l’île de Montréal, il y a toujours du travail à faire.

Photo : Nic Dunlop / Panos Pictures / The Guardian 

 

Construit en 2011, l’aéroport de Naypyidaw est pratiquement inutilisé.

Photo : Panos Pictures / Ian Teh

 

Le bureau de poste, grouillant d’activité.

Photo : Panos Pictures / Ian Teh

 

C’est la foule au musée.

Photo : Panos Pictures / Ian Teh

 

Même si officiellement, la ville compte plus de 1 million d’habitants, on estime que sa population serait plutôt dans les 100 000 résidents…

Photo : Panos Pictures / Ian Teh

|