Vous êtes ici

Insolite : une église décorée d’os humains

Insolite : une église décorée d’os humains
© Ossuaire de Sedlec
|

L’Ossuaire de Sedlec est une chapelle située en République tchèque et rendue célèbre pour sa décoration pour le moins particulière. L’endroit abrite les ossements d’entre 40 000 et 70 000 squelettes humains, arrangés en ornements géométriques.

On y trouve des couronnes de crânes, des monticules aux formes particulières, des colonnes, des vases, des armoiries... La pièce la plus célèbre est un grand chandelier qui compte au moins un exemplaire de chaque os du corps humain.

Comment une église catholique en est-elle venue à avoir pareil décor?

  • Au 14e siècle, après que la peste noire ait décimé l’Europe, un très grand nombre de corps ont été enterrés dans un cimetière situé à cet endroit.
  • Au 15e siècle, une église a été construite sur le site et de nombreux corps ont dû être exhumés. Leurs ossements ont été entassés dans une chapelle souterraine.
  • Au 16e siècle, l’église aurait confié à un moine aveugle la tâche de « mettre de l’ordre » dans les ossements de l’ossuaire, menant aux premières formes.
  • Enfin, c’est en 1870 que le sculpteur Frantisek Rint a été engagé pour organiser les ossements une bonne fois pour toutes, menant au décor macabre qui persiste encore aujourd’hui.

Plus de 200 000 visiteurs se rendent chaque année à l’endroit, en faisant l’un des lieux touristiques les plus populaires de République tchèque.

Source : Wikipédia et Outside Prague

 

L'Ossuaire de Sedlec est une chapelle située sous une petite église catholique en République tchèque. 

Photo : Ossuaire de Sedlec

 

Entre 40 000 et 70 000 squelettes humains s'y retrouvent, leurs ossements utilisés comme décoration.

Photo : Ossuaire de Sedlec

 

On y trouve des monticules géométriques...

Photo : Ossuaire de Sedlec

 

...des vases...

Photo : Ossuaire de Sedlec

 

...des armoiries...

Photo : Ossuaire de Sedlec

 

...et des objets de culte.

Photo : Ossuaire de Sedlec

 

La pièce de résistance ? Un chandelier qui compte au moins un exemplaire de chaque os du corps humain.

Photo : Ossuaire de Sedlec

 
 

 

 

 

|