Vous êtes ici

Chalets : louer pour mieux acheter

Chalets : louer pour mieux acheter
|

Un sondage auprès des courtiers RE/MAX canadiens révèle que de plus en plus de nouveaux propriétaires de chalet prévoient louer leur propriété une partie de l’année - l'approche que préconise l'entrepreneur Matt Blashaw dans l'émission Maison de vacances gratuite.

De nombreux baby-boomers envisagent de prendre leur retraite d’ici 5 à 10 ans, mais souhaitent profiter des bonnes occasions en immobilier dès maintenant : la location offre ainsi un moyen d’amortir l’investissement en attendant d’y emménager comme résidence principale.

L’utilisation de sites web de location saisonnière permet également aux propriétaires de rejoindre des locataires potentiels beaucoup plus facilement.

Avec la faiblesse du dollar canadien par rapport à la devise américaine, le marché est propice à la location. Plus particulièrement, l’étude révèle que la location de chalet attire les 18-34 ans : 48 % d’entre eux ont séjourné dans une résidence secondaire lors des deux dernières années.

 

Des chalets différents selon les régions

Bien que le prix de vente varie énormément selon l’emplacement, la proximité d’un plan d’eau et la construction, on observe également des différences régionales dans le type propriétés recherchées.

Par exemple, dans les Laurentides, on trouve principalement de petits chalets classiques à moins de 300 000 $. Dans les Cantons de l’Est, l’intérêt est plutôt pour les condominiums et propriétés à plus de 500 000 $, à proximité des centres récréatifs. Enfin, les propriétés près des pistes de ski de Mont-Tremblant s’achètent en moyenne pour 1,1 M$.

Source : Journal de Montréal

 

|