Vous êtes ici

5 mauvais investissements pour la revente

5 mauvais investissements pour la revente
|

Si certains projets sont réputés pour augmenter la valeur d’une propriété, d’autres s’avèrent de pauvres investissements. Voici quelques conseils pour éviter les déceptions au moment de la revente.

  1. Les goûts trop personnels. La plupart des acheteurs potentiels n’y verront pas de valeur ajoutée — ou même, s’inquiéteront des frais supplémentaires pour démolir la « tanière de monsieur » ou refaire la décoration trop extravagante d’une pièce.
  2. Ne pas tenir compte du marché. L’investissement devrait correspondre à la catégorie de prix de la propriété dans son secteur. Même des comptoirs de granit et des armoires de cuisine en chêne massif ne feront pas tripler le prix de vente d’une petite maison dans un quartier qui n’intéresse pas les acheteurs aux goûts correspondants.
  3. Les électros neufs. Les électroménagers fixes — comme les hottes et les lave-vaisselle — perdent de la valeur au même rythme qu’une voiture. À moins de vendre rapidement, peu d’acheteurs seront prêts à en payer le prix.
  4. Les fenêtres « pas assez vieilles ». À moins que les fenêtres ne soient difficiles à ouvrir ou fassent sérieusement grimper la facture de chauffage, peu de visiteurs sauront faire la différence entre des neuves ou des anciennes. Pensez simplement à bien les laver, pour qu’elles paraissent propres et laissent entrer la lumière naturelle.
  5. Les armoires de cuisine sur mesure. Finie l’époque où l’on devait tout dissimuler dans une cuisine : la tendance va plutôt vers les étagères apparentes, beaucoup plus abordables. Alors qu’une cuisine sur mesure sera déjà considérée comme « vieille » dans moins de dix ans, on peut créer un espace plus évolutif avec du mobilier, des stations de travail et du rangement amovible.

 

Source : Wealthsimple

|

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.