Vous êtes ici

Sur invitation: Chez Patrice Brisebois

Sur invitation: Vivre au sommet des Laurentides: Chez Patrice Brisebois

Cet article est lié au Dossier: Maisons de stars.

|

La magnifique résidence de Patrice Brisebois, située sur le versant le plus ensoleillé du Mont-Tremblant, surplombe le village et offre une vue spectaculaire à couper le souffle! Le propriétaire nous ouvre les portes de son refuge nature qui inspire la douceur de vivre.

Nichée en plein coeur de la montagne, la résidence construite en 2004 offre une vue panoramique sur les pentes et le village du joyau des Laurentides, le Mont-Tremblant. Une magie contagieuse opère instantanément lorsque quiconque franchit le seuil de la porte. Que ce soit comme invité ou comme occupant des lieux, le stress disparaît sur-le-champ. Une dose de bonheur, à l'état pur!

«Quand j'arrive ici, aussitôt que j'aperçois la maison, la pression tombe immédiatement. J'aime m'asseoir au salon près du feu et je contemple le paysage. Quand on se couche le soir, on n'entend absolument rien, aucun bruit de sirènes, de klaxons; c'est la paix totale à une heure de Montréal. Enjoy life, c'est ma devise quand je suis ici.»

La résidence met en vedette des matériaux du Québec, un aspect important pour le propriétaire.

Le bonheur d'habiter son rêve

Patrice Brisebois était très très occupé lorsque nous avons planifié cette entrevue. Entre plusieurs projets professionnels, dont son implication dans le développement domiciliaire Mont-Bellevue situé à sept minutes du village et La série Montréal-Québec, il nous a reçus chez lui d'un air détendu dans sa résidence de rêve. Sa demeure est inspirée d'une maison située à Vail, au Colorado, qui appartient à un dénommé Gillet... George de son prénom.

«En 2004 lorsque monsieur George Gillett était le propriétaire des Canadiens de Montréal, il avait fait le camp d'entraînement à Vail et avait fait un barbecue chez lui. J'y étais allé et je suis tombé en amour avec la vue. Il avait la vue sur tout le village et les pistes de ski. Quand nous sommes revenus, nous avons dit à notre agent d'immeuble que nous cherchions un terrain en montagne et nous avons acheté ici. La vue, c'était ma priorité.»

Patrice Brisebois apprécie la vie en montagne. L'antidote idéal pour évacuer le stress de la ville.

|