Vous êtes ici

Sur invitation: Chez Anne Létourneau

Sur invitation: Anne Létourneau nous reçoit chez elle

Cet article est lié au Dossier: Maisons de stars.

© Photos: Agence QMI
|

La comédienne Anne Létourneau nous ouvre les portes de son temple de bienêtre aux parfums d'Asie. Rénovée dans l'authenticité, le raffinement et le respect de la culture asiatique, la demeure expose un décor unique, où la sobriété japonaise flirte avec les détails ornementaux chinois.

Bienvenue dans un univers singulier ou règnent le calme ultime et la sérénité. Dès l'entrée, le coup d'oeil est saisissant! Le regard se fige sur tant d'objets d'ailleurs, qui inspirent le chuchotement et la contemplation et qui ont été intégrés à la perfection, avec un sublime souci du détail, dans chaque pièce de la maison. On a l'impression de fouler le sol d'un hôtel raffiné d'Asie.

La richesse des boiseries et la finesse des détails artisanaux invitent à la contemplation

«Mon mari est Australien, et nous avons beaucoup voyagé, pour son travail, et, à chaque voyage, nous étions charmés par les hôtels boutiques visités en Chine, au Japon, en Thaïlande et en Indonésie. Lorsque nous sommes allés chercher notre petite fille en Chine, nous nous sommes dit que nous allions peut-être voyager un peu moins et nous avons alors décidé de transformer notre maison à l'image de ces petits hôtels de charme.»

Jeux de volumes

La porte d'entrée s'ouvre sur un vestibule muni d'une porte coulissante asiatique. Vient ensuite le hall d'entrée, ouvert sur 3 étages, qui arbore des pièces authentiques mettant en vedette des panneaux de bois sculpté qui exposent le faste ornemental typique de la Chine. Un peu plus haut, on fait escale au Japon, en admirant des sojis fixés au mur qui font office de panneaux décoratifs.

«Nous avons joué avec les volumes et les perspectives afin que, partout, le regard puisse se poser sur la finesse des détails artisanaux de chaque élément du décor. Tous les aménagements ont été conçus dans le respect de la culture asiatique.

Du style Tudor à l'âme asiatique

La rénovation de cette propriété, qui a triplé en superficie, est le résultat d'un travail colossal échelonné sur une période d'un an. La propriétaire s'est engagée dans une aventure aux proportions insoupçonnées, qui s'est conclue par une expérience enrichissante et inspirante.

À l'époque, mon mari travaillait à Ottawa. J'étais sur le chantier tous les jours. J'avais mon équipe de gars à superviser et, souvent, je n'avais pas les réponses à leurs questions. Je disparaissais, alors, avec, soi-disant, l'idée d'aller leur chercher du café, alors que j'allais voir mon spécialiste à la quincaillerie, qui avait réponse à tout et me conseillait en catimini. Ça m'a quand même appris à gérer une équipe et à relever pas mal de défis.

Lorsque je suis passée à travers tout ça, c'est là que je me suis dit que j'étais capable de monter un spectacle, et c'est après cette expérience que j'ai créé une comédie musicale.» C'est ainsi que la contremaître s'est ouverte sur les multiples facettes de la scène, l'amenant, là, encore, vers des sentiers inexplorés.

Sample Image 322x363
Sample Image 322x363

La pièce vedette : la salle de thé

Anne Létourneau et son mari ont eu la chance de faire plusieurs voyages au Japon. Elle a toujours été fascinée par l'Asie, alors que, toute petite, elle s'amusait à faire de la poésie qu'elle compare à des haïkus japonais. Lors des rénovations, une pièce, en particulier, revêtait une importance primordiale ; c'était un rêve qu'elle caressait depuis longtemps : avoir son propre salon de thé à la maison.

«Dans le salon de thé, nous sommes dans le Japon authentique. Il a été conçu pour être une parfaite réplique des salons de thé du 17e siècle qu'on retrouve encore à Kyoto. Tout ce qui est ici a été importé du Japon. Quand on entre dans cette pièce, il y a, instantanément, un sentiment de paix et de calme. J'adore cette pièce.»

C'est une pièce où se dégagent de doux parfums d'Asie et qui inspire une pause au rythme effréné du quotidien, un voyage instantané au pays du soleil levant!

Merci à Anne Létourneau de nous avoir ouvert son temple de bien-être, le miroir de son âme asiatique!

 

Voyez Anne Létourneau chez elle, dans cette vidéo gracieuseté du Journal de Québec.

|