Vous êtes ici

Voyage à Londres

J’ai effectué un petit saut à Londres durant la période des Fêtes. Une occasion rêvée de visiter plusieurs boutiques phares de cette ville, dont le Conran Shop.

Qui est Terence Conran

Sir Terence Conran est un des designers importants du XXe siècle. Né en 1931, il a effectué ses études au Central Saint-Martins College of Art and Design avant de travailler dans les bureaux de l’architecte Dennis Lennon. Dès 1956, il réalisait la boutique de la designer de mode Mary Quant (la mini-jupe, c’est elle), avant d’ouvrir en 1964 avec l’aide de sa femme Caroline Herbert, le premier magasin Habitat. Cette boutique est très rapidement devenue un incontournable de la décoration et a donné naissance à une chaîne de magasins du même nom partout dans le monde.  Depuis les années 1990, cette chaîne n’appartient plus à Terence Conran. Seuls le Conran Shop et la fabrique de meubles Benchmark peuvent maintenant lui être associés.

Il a été un des acteurs importants de la renaissance de la section Shad qui borde la Tamise près du Tower Bridge de Londres, et sa fondation s’occupe toujours du musée du design de la mégapole.

Parmi ses enfants, on compte au moins trois designers: Jasper, Sebastian  et Sophie. C’est aussi un restaurateur redoutable qui a transformé la cuisine anglaise.

Ce qu’on lui doit

Sir Terence Conran a changé notre art de vivre.  Si vous pouvez mettre la main sur un de ses livres, plus particulièrement The Ultimate House Book ou Terence Conran Kitchen Book vous comprendrez combien son approche a influencé tous les designers d’aujourd’hui. Il n’a pas la dimension des Eames ou de Philippe Starck, mais c’est un communicateur de premier plan qui a largement contribué à faire connaître le design.

Son magasin sur Marylebone

Comme vous pouvez le constater sur la photo, j’y suis allée à la période des soldes. Le magasin accueillant, bien aménagé, propose une série d’articles de grands designers d’un peu partout dans le monde. Ce qui frappe surtout, c’est la qualité des objets proposés et leur résonance lorsque juxtaposés.  Les coussins qui reproduisent des toiles de Picasso mettent en valeur les longs canapés de cuir, les tables reflètent les luminaires choisis avec soin. Bref, le magasin a une âme.



À visiter si vous vous rendez à Londres, à Paris, à New York, à Dublin...

Et puis pour son 80e anniversaire, le Design Museum lui consacre une exposition jusqu’au 4 mars.

 

|


Les Blogueurs