Vous êtes ici

Nouveau joueur dans l’immobilier québécois

Engel & Völkers deviennent de nouveaux joueurs dans le marché de l’immobilier québécois. Qui sont-ils, et que proposent-ils pour séduire vendeurs et acheteurs?



C’est avec classe et savoir-faire que Engel & Völkers ont lancé son bureau de Montréal au restaurant Laurea. Pour ceux qui s’intéressent au marché international de l’immobilier, cette agence_dont la maison mère est située en Allemagne_ est une grosse pointure.

Avec plus de 5 900 employés dans 39 pays, Engel & Völkers se spécialisent dans la vente et la location d’habitations haut de gamme.  Les lieux de ventes sont identiques… quel que soit le pays : l’entreprise soigne son image et sa clientèle. Les deux associés québécois, Patrice Groleau et Debby Doktorczyk, le savent bien : formation de pointe, réseautage sur l’ensemble de la planète, ils ont droit à un avantage de taille.



Mais pourquoi Montréal et le Québec ?  Nous voyons notre province sans penser à ce qui se passe ailleurs.  Notre ville, deuxième en importance dans la francophonie, comporte plusieurs attraits, dont celui d’un marché immobilier, en pleine croissance.


Engel & Völkers sauront tirer profit de cet engouement des investisseurs étrangers et locaux pour les grands espaces et la vie urbaine nord-américaine. Toutefois, la niche  dans laquelle Engel & Völkers se faufilent est bien retreinte et déjà plusieurs joueurs de renom y tentent leur chance.

Souhaitons-leur un avenir prometteur chez nous.

Page facebook Engel & Völkers Québec.

|


Les Blogueurs