Vous êtes ici

Moto, l’exposition à suivre

Véritable concentré des créateurs, l’exposition Moto chez Domison valait le détour.  


 

La semaine dernière, je vous parlais de l’événement Moto sans trop savoir ce qui m’attendait. Et, le 24 mai, j’ai été comblée. C’était tout petit — au plus, 100 objets — et il était bien facile de rater le magasin si on ne connaissait pas l’adresse rue Saint-Laurent. Toutefois, l’affiche était impressionnante et les objets dignes des zona tortona de ce monde. Le concept basé sur des échanges entre des designers de Toronto  et d’ici permet de belles découvertes, tout comme le mélange très démocratique de grands noms (Pierre Thibault, Bruno Braën, Pascale Girardin) et de firmes ou de designers moins connus du grand public.



Chacun des objets valait la peine qu’on s’y attarde et toutes les matières de la céramique, en passant par le bois et le fer étaient célébrées. J’ai eu un coup de coeur pour le fauteuil suspendu à imprimé bas de laine de La Firme, les cabanes à oiseaux de Six point un ainsi que pour les tabourets faits d’anciennes bonbonnes de gaz propane de Fugitive Glue. Mon seul reproche : les créations étaient souvent mal étiquetées. Mais, c’est si peu pour une exposition d’une telle portée.

Fauteuil suspendu et coussin, imprimé bas de laine, de La Firme

Les cabanes à oiseaux de Six point un.

Ces tabourets sont d'anciennes bonbonnes de gaz, Fugitive Glue.

 

Série d'objets signés Aldo del Bono, Furni, Craig Alun Smith et Pascale Girardin.

 

 

|

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.


Les Blogueurs