Vous êtes ici

suivez
Suzanne Duquette
www.chezsoimagazine.com

Inspirations, déco et design

Suzanne Duquette

Journaliste depuis 30 ans, Suzanne Duquette travaille pour plusieurs magazines de décoration québécois, dont CHEZ SOI. Touche-à-tout, elle s’intéresse aussi bien au design qu’à l’architecture. Dans son blogue elle parlera des nouveautés, des boutiques à connaître, des expositions, des créateurs... et de la déco sous toutes ses coutures.

Le cas Barcelona

La chaise Barcelona est une des icônes du design du XXe siècle. Dessinée par Mies van der Rohe et Lily Reich pour le pavillon allemand lors de l’exposition universelle de Barcelone en 1929, cette chauffeuse a été de nombreuses fois imitée. Quand vous voyez ce modèle sur Internet à moins de 500 $, il faut vous poser des questions.

Chauffeuse Barcelona, Mies van der Rohe, Knoll

J’aurais pu tout aussi bien titrer cette chronique le cas Noguchi ou Eames. Ces grands designers du siècle dernier, nous ont laissé des meubles qui font encore référence et qui sont toujours produits par les fabricants Knoll et Herman Miller afin de répondre aux critères de qualité de leurs créateurs. Ces « originaux », fabriqués en partie artisanalement — du moins c’est le cas de la Barcelona —, coûtent très cher.

Table Noguchi, Herman Miller

Et puis, il y a les imitations chinoises, italiennes et autres qui se vendent au quart du prix. Si dans le passé, les copies étaient boiteuses et brisaient littéralement sous nos yeux, elles sont maintenant de plus en plus convaincantes d’un point de vue esthétique et se vendent partout.... ce qui pause de graves questions de conscience.

Comment reconnaître l’original ?

D’abord, il y a les détails: la qualité des soudures, du cuir ou du tissu, la construction du meuble et de l’assise. Les sangles qui supportent le siège. Avouons que tous ces éléments ne sont pas faciles à déceler sur Internet! Mais en magasin, on peut poser des questions et surtout bien examiner le meuble qu’on nous propose.

Fauteuil et pouf Charles et Ray Eames, Heman Miller

Il y a aussi les signatures. Avec l’arrivée des copies, les fabricants comme Knoll, Herman Miller et Cassina (le fauteuil LC2 de Le Corbusier) ont décidé d’apposer discrètement leur logo et les signatures des créateurs sur les meubles. Certains fabricants numérotent aussi les produits.

À la défense des créateurs

Certains se diront que bof, Mies van der Rohe est déjà mort, et qu’il n’y a pas de mal à se procurer une copie. Je ne suis pas d’accord. Je n’ai pas de chaise Barcelona chez moi, et si j’en veux une, je vais économiser jusqu’à ce que je puisse me la payer.

Les jeunes designers comme les frères Ronan & Erwan Bouroullec se font aussi souffler leurs idées sous le nez. Des années de travail dont le fruit s’envole.

Pourquoi acheter une vraie Barcelona?

Oui, un original est plus cher, mais ce meuble prendra aussi de la valeur avec le temps... contrairement à sa contrefaçon.

Vous pouvez attendre. Si vous rêvez d’une Ferrari, vous contenterez-vous d’une copie?

|

2 commentaires

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.

Portrait de SuzanneDuquette
24 octobre 2011 SuzanneDuquette La vraie chaise Barcelona en cuir se vend à compter de 5 068 $ chez Mobilier Avant-Scène 600, boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal. Ce n'est pas à la portée de toutes les bourses. Peut-être que dans dix ans, je serai en mesure de me l'offrir!
Portrait de AudreyML
24 octobre 2011 AudreyML Combien vaut une vraie chaise Barcelona Suzanne?

Les Blogueurs