Vous êtes ici

Une plage, un rêve et Mel Gibson

Durant les vacances des fêtes, j’ai eu la chance de découvrir un pays extraordinaire: le Costa Rica.

Je vous entends déjà me dire: «Hey la grande, tu blogues sur un site maison, il est où l’rapport?» Je vous le jure, il y a un lien. Laissez-moi vous mettre d’abord en contexte.

Donc, je suis dans la magnifique région de Samara. Les gentils propriétaires de notre petit hôtel nous parlent de Playa Barrigona, une plage à découvrir, située tout près mais difficilement accessible. Ils nous vantent la beauté de la plage, le sable blanc (ce qui est plutôt rare dans ce pays), l’eau limpide, le fait qu’on y est presque seul au monde. 

En moins de deux, on est convaincus. On prépare notre lunch et on se lance sur la route (du moins, si on peut appeler ça une route!).

Arrivés sur la plage, nous constatons que les promesses sont tenues. C’est la plus belle plage vue jusqu’ici, en 2 semaines de voyage. 

Une pancarte à vendre m’intrigue. Je m’approche.

Quoi, ce petit paradis est à vendre? 

Il n’en faut pas plus pour que je me mette à rêver. Et si on l’achetait? On pourrait se trouver quelques couples d'amis, disons 5, et on l’achète en groupe? On se partage ce paradis en gang, en raison de 2 mois chaque, par année? 

Le lendemain, j’apprends que ce n’est pas la plage qui est à vendre (les plages au Costa Rica sont publiques), mais bien le domaine annexé.

Et que ce domaine appartient à nul autre que… Mel Gibson.

s_bukley / Shutterstock.com

Et que ledit domaine est à vendre pour la modique somme de… 29 750 000 $.

Mettons que ça a un peu pété ma balloune.

Rêvons un peu:

 
 

Alors, on se met 100 et on l'achète?

Pour en savoir plus sur cette propriété à couper le souffle, consultez le site web du courtier: Christies International Real Estate

 
 

|


Les Blogueurs