Vous êtes ici

Le bonheur est dans les pâtes au chou-fleur

Cette recette est une de mes préférées, ça goûte tout simplement le bonheur!

J’ai volé cette recette à mon amie Diane. Lorsqu’elle m’a invité pour souper et m’a annoncé qu’on mangeait des pâtes au chou-fleur, j’étais sceptique. Mais comme tout ce qu’elle cuisine est un festin pour les papilles, j’ai décidé de laisser mes préjugés de côté et de goûter.

Ce fut sublime.

Plusieurs chefs proposent les pâtes au chou-fleur dans leur livre ou sur leur site web, mais elles sont souvent réalisées avec des anchois. 

Les anchois et moi, on s’aime… mais pas trop. 

J’ai beaucoup de difficulté à doser cet ingrédient. Je trouve aussi que le goût des anchois devient trop prononcé le lendemain, lorsque les pâtes sont réchauffées. Je remplace donc les anchois par de la pancetta.  

Voici la liste des ingrédients :

- Environ 200 g de pancetta, coupée en dés
- 1 gros oignon émincé 
- Huile d’olive
- Une gousse d’ail hachée
- 1 piment oiseau, ou des piments broyés au goût
- Un chou-fleur, coupé en tranches
- Sel et poivre
- Basilic
- Noix de pin ou amandes grillées

 

1) Faites revenir la pancetta dans un poêlon jusqu’à ce qu’elle soit croustillante. Attention, ainsi cuite, la pancetta devient très salée. N’ajoutez donc pas de sel à la recette, attendez à la toute fin pour rectifier l’assaisonnement. 

2) Retirez la pancetta du poêlon et enlevez également le surplus de gras (vos artères vous remercieront).

3) Dans le même poêlon, faites revenir l’oignon à feu doux, dans de l'huile d'olive. Il faut que l'oignon caramélise doucement, c'est le secret pour le goût merveilleusement sucré de ces pâtes. Et je répète : le feu doit être doux... Moi qui ai été Miss "Hi" pendant des années, j'ai finalement compris!

4) Une fois l’oignon caramélisé, ajoutez l'ail. Encore une fois, le feu doit être doux, parce que de l'ail, lorsque ça brûle, ce n’est pas bon. 

5) Ajoutez ensuite « le piquant ». J’ai un faible pour les petits piments oiseau, mais si je n’en ai pas sous la main, j’utilise simplement des piments broyés ou du sambal oelek.

6) Remettez la pancetta dans le poêlon, et laissez cette préparation reposer sur le feu doux. Les saveurs se mélangeront. 

7) Entretemps, préparez le chou-fleur. L’idéal est de le couper en tranche, et non en fleurettes, pour obtenir une plus grande surface grillée. Placez le chou-fleur sur une plaque à biscuits, poivrez, et aspergez d’huile d’olive. Faites-le griller au four, à 400, jusqu'à l’obtention d’une belle coloration. 

8) Faites cuire des pâtes al dente et prenez soin de garder de l'eau de cuisson.  

9) Mélangez tout ça dans le chaudron: la mixture oignon-pancetta-ail-piquant, les pâtes, le chou-fleur et un peu d'eau de cuisson. Ajoutez du basilic. Rectifiez au besoin l’assaisonnement et ajoutez les noix de pin grillées.  

11) Savourez.

Vous pouvez en faire une double portion pour vos lunchs. Le lendemain, c’est délicieux!

Le jour où j'ai cuisiné cette recette, Jessica Harnois était de passage au bureau. J'en ai profité pour lui demander une suggestion vin. Elle m'a conseillé le Dr. L. Loosen, un riesling d'Allemagne. Ce vin était excellent à l'apéro et se mariait merveilleusement bien avec le piquant de la recette. Une belle suggestion... à prix doux.

 

|


Les Blogueurs