Vous êtes ici

suivez
Chantal Lapointe
www.ideesdemamaison.com

La déco sympathique

Chantal Lapointe

Chantal travaille en tant que styliste et chroniqueuse pour Les Idées de ma maison depuis 2000 en plus de collaborer à 24 heures, CHEZ SOI, Châtelaine, etc. On l'a également vue comme juge à La Maison Rona. Dans ce blogue, elle partage avec vous ses trouvailles, ses projets déco, ses conseils et son regard sur les dernières tendances pour la maison.

S'organiser étape par étape

Si comme moi vous avez la fièvre du grand ménage du printemps, il est peut-être le temps de vous lancer avant l’arrivée des beaux jours. L’organisatrice professionnelle Sarah Barrette m’a confié sa marche à suivre pour venir à bout des pires fouillis.

Un garde-robe dont on a perdu le contrôle? Le garage zone sinistrée? Sarah Barrette, organisatrice professionnelle et porte-parole en la matière pour Canadian Tire m’a confié sa méthode en 6 points.

ÉTAPE 1: VISUALISATION. «On imagine la pièce comme on la souhaite. On se fixe une image mentale du résultat fini».

ÉTAPE 2: TRI. «On sort tout ce que comporte la penderie ou la pièce. On épure, on recycle, on donne. On en profite pour ranger chaque élément dans la pièce où on l’utilise.»

ÉTPAE 3: CATÉGORISER. «On regroupe ce qui va ensemble avec des catégories qui font du sens pour nous. Par exemple, dans la garde-robe, ce peut être par couleur ou style ou encore, vêtements de semaine, de sortie et de travail.»

ÉTAPE 4: CONTENIR. «On établit un système de rangements (étagères, bacs, etc.) en prenant bien soin de mesurer pour maximiser l’espace. Attention: il est crucial d’attendre à cette étape pour faire le shoping afin de choisir des rangements qui conviennent à nos besoins et à l’espace.»

ÉTAPE 5: MISE EN PLACE. «C’est le moment de réaménager la pièce et les espaces de rangement.»

ÉTAPE 6: MAINTENIR. «Une ou deux fois par an, on fait le point et on réajuste selon l’évaluation de nos besoins.»

Enfin, Canadian Tire a sondé l’opinion des Canadiens sur la tâche du grand ménage. Le sondage indique que les Canadiens ne sont pas rebutés par la tâche (47,5%) ou pensent qu’il s’agit simplement d’une corvée nécessaire (42,5%). Toutefois, six personnes sur dix considèrent leur stratégie de rangement et d’organisation comme étant médiocre au mieux, ou absolument inexistante.

|


Les Blogueurs