Vous êtes ici

Plus rien ne retient François Chartier

Plus rien ne retient François Chartier
© Photo: Courtoisie François Chartier
|

Les travaux du sommelier québécois François Chartier attirent de plus en plus l'attention de l'autre côté de la frontière. Son livre, Taste Buds and Molecules, va bientôt être publié aux États-Unis, il sera conférencier au prochain événement Star Chefs de New York et il s'apprête à tourner un documentaire présenté par Documentary Channel.   

New York

François Chartier est impliqué dans mille et un projets ces jours-ci. Ses recherches sur la structure aromatique des aliments sont de plus en plus remarquées sur la scène internationale.

Commençons par New York. En octobre prochain, il donnera deux conférences au prestigieux congrès culinaire Star Chefs. Son livre Papilles et Molécules (Taste Buds and Molecules), un best-seller au Québec et au Canada, sera publié aux États-Unis l'année prochaine. Une tournée de promotion suivra impliquant un séminaire au Culinary Institute of America.

Il y a aussi le tournage d'un documentaire signé Patrice Sauvé (Grande Ourse, Ciao Bella) qui sera tourné en février prochain. Il le décrit comme un «road trip» sur la route des arômes. «On est en train d'écrire le scénario, on va bien sûr aller en Espagne chez Ferran Adrià (le chef d'elBulli), au Japon, on va retourner aux sources des premières recherches sur les molécules des vins dans le Jura en France et visiter le laboratoire de Pasteur», raconte François Chartier, joint à Ste-Adèle où il vit et travaille dans ses ateliers entouré d'une équipe de quatre personnes.

Des recherches fascinantes

La chaîne Documentary Channel va diffuser le documentaire. «Ça nous assure une diffusion mondiale autant à la télé qu'en salles», précise-t-il, enthousiaste. Le projet dans lequel Chartier s'est plongé il y a six ans, c'est un peu l'équivalent du décodage du génome humain pour le monde de la gastronomie. C'est le projet d'une vie et il en parle avec une passion sans fin.

Ses recherches sur la structure moléculaire des aliments amènent les chefs des grands restaurants internationaux à redoubler de créativité en cuisine. Pas étonnant que le tome 1 de Papilles et Molécules ait gagné le prix du meilleur livre de cuisine au monde aux «Gourmand World Cookbook Awards» en février 2010. Les droits de l'ouvrage ont aussi été vendus en Hongrie et en Russie.

Ce n'est qu'un début

Chartier affirme que ce n'est que le début. «On en a pour 30-40 ans. C'est la première pierre d'un immense mur. J'ai déjà les deux autres tomes de prêt». Il travaille aussi sur une série de quatre livres en collaboration avec son grand complice, le chef québécois Stéphane Modat, à paraître à partir du mois d'août : Papilles pour tous! Automne, hiver, printemps et été.

«Chaque livre aura au moins 200 recettes de tous les jours, comme par exemple, moderniser le traditionnel Pouding Chômeur avec du curry, le sirop d'érable étant dans la même famille aromatique que cette épice», explique-t-il.

Au mois d'août François Chartier lancera aussi deux sites Internet dédiés aux recherches de Papilles et Molécules et une application iPhone devrait suivre. D'ailleurs, il a légué le contenu du livre au Collège Lasalle. Les 15 chapitres constitueront un nouveau cours dès la rentrée. «Je le dis depuis six ans, ce travail-là est plus grand que moi. Il faut rendre ça public».

François Chartier animera aussi une nouvelle émission intitulée Papilles en janvier prochain à Télé-Québec.

On peut le suivre sur Twitter @PapillesetM

|