Vous êtes ici

Manger mieux avec Melior

Manger mieux
|

De plus en plus de consommateurs tentent de faire de meilleurs choix à l’épicerie et au restaurant. Pas toujours facile quand l’offre alimentaire est souvent trop riche en gras, en sucres et en sel. Heureusement, depuis 2011, il existe un programme sur une base volontaire qui encourage l’industrie alimentaire à revoir leurs recettes, afin d’offrir des produits  améliorés.

Depuis la création du programme Melior, des entreprises telles qu’IGA, Pacini et Fleury-Michon se sont engagées à apporter des changements de taille pour améliorer la composition de leurs produits. De quoi faciliter l’accès à des choix alimentaires plus sains aux consommateurs qui désirent prendre soin de leur santé.

De l’épicerie à l’assiette, voici quelques précieux conseils pour que vous puissiez aussi rejoindre le mouvement et ainsi améliorer vos habitudes alimentaires.

Au supermarché

Pour réduire votre apport en gras, en sucres et en sel de façon considérable :

  • Évitez les aliments transformés plus souvent, comme les soupes et sauces en sachet ou en conserve et les repas surgelés ou préférez du moins leurs versions réduites en sodium.
  • Misez sur des aliments ayant une bonne densité nutritionnelle, c’est-à-dire qu’ils contiennent une concentration intéressante en nutriments, tels que les vitamines et minéraux, les fibres, les protéines et de bons gras, soit les gras insaturés.
  • Laissez tomber les boissons sucrées, telles que les boissons gazeuses et énergisantes, les cocktails et les jus de fruits et les laits aromatisés. Selon l’Organisation mondiale de la santé, une personne ayant besoin quotidiennement de 2000 calories ne devrait pas consommer plus de 50 g de sucres ajoutés par jour, soit 12 cuillères à thé et demie ou 10% de son apport en énergie totale. Par exemple, un verre de jus d’orange (250 ml) en contient 27 g, soit près de 7 cuillères à thé.

 

À la maison

Cuisinez selon les principes du programme Melior, en suivant ces conseils tout simples :

  • Optez pour des gras insaturés, qui sont les plus avantageux pour la santé du cœur, comme l’huile d’olive ou de canola pour la cuisson, et les huiles de noix, de sésame et de lin pour concocter vos vinaigrettes maison.
  • Faites preuve d’imagination en utilisant plutôt des épices, des herbes fraiches, de l’ail et de l’oignon au lieu du sel pour parfumer vos plats.
  • Réduisez votre apport en gras en diminuant vos portions de sauce à la crème ou préparez-les avec une crème moins riche.
  • Pensez au yogourt grec pour vos trempettes. Nettement moins gras et plus riche en protéines que la crème sure ou la mayonnaise, il possède malgré tout, une texture onctueuse à souhait.
  • Garnissez la moitié de votre assiette avec des légumes, optez pour pâtes ou des pains à grains entiers et faites plus de place aux légumineuses pour mettre plus de fibres à votre menu.
  • N’hésitez pas à couper la teneur en sucre du quart dans vos recettes de desserts.
 

Et voilà que vous aurez un repas  amélioré grâce à la diminution de sel, de sucre et de gras !

|