Vous êtes ici

Le homard

Le homard : achat, cuisson, recettes
|

La folie du homard approche à grands pas! La saison par excellence pour se concocter des festins conviviaux entre amis. Achat, cuisson, recettes… Suivez le guide!

La saison du homard

C’est aux alentours du 27 avril que s’ouvrira cette année la saison de la pêche au homard en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. 500 homardiers prendront la mer pendant neuf à dix semaines pour nous rapporter du homard québécois. Nous avons ici la chance de savourer frais et à bon prix, cet aliment de luxe, comme en attestent les prix demandés dans les grands restaurants partout sur la planète.

Choisir son homard

Dans les viviers, on préfère les homards bien vigoureux. Un truc qui ne ment pas : en saisissant le homard par la carapace, les pinces et la queue doivent se retrousser. Le logo «Aliments du Québec» inscrit sur les élastiques blancs aux pinces certifie qu’il s’agit bien d’un homard de chez nous.

Prix et marché

L’offre et la demande font fluctuer le prix des homards chaque saison. La forte valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu un effet dépréciateur sur le prix de nos homards. D’autre part, l’abondance de la ressource a amené certaines grandes chaînes d’alimentation à offrir le homard sous le prix courant, tel un produit vedette, pour attirer la clientèle dans leurs épiceries. On devrait donc s’attendre encore cette année à du homard à petit prix.

Mâle ou femelle?

C’est une affaire de goût! Aucune différence de tendreté si on respecte bien le temps de cuisson. Seul avantage de la femelle, les œufs (aussi appelés le corail) que certains connaisseurs jugent savoureux.

Quelle quantité de homard par personne?

Les poissonniers suggèrent un homard de 700 grammes (1 ½ à 1 ¾ de livre) par personne. Pour les enfants, un homard de 340 grammes (¾ de livre) est suffisant. La chaire du homard, peu grasse et riche en protéines, en fait un aliment minceur par excellence.

En attendant la cuisson

Il ne faut jamais mettre le homard dans l’eau ni même le rincer, mais plutôt le conserver au réfrigérateur. On n’oublie pas de laisser le sac entrouvert afin de lui assurer un apport en oxygène suffisant.

Comment apprêter le homard

Qu’on choisisse la cuisson à la vapeur, bouillie ou sur le grill, le secret d’un homard réussi tient à un temps de cuisson en accord avec son poids, dans une  eau salée comme celle du Golf Saint-Laurent (1/4 de tasse de sel pour chaque gallon d’eau). On savoure le homard froid ou chaud avec une mayonnaise maison ou un beurre à l’ail ou à l’estragon.

Jonathan Garnier, juge à Ça va chauffer! et blogueur sur CASA, nous partage sa recette pour le homard bouilli

Son collègue Mathieu Cloutier a aussi réalisé une capsule vidéo qui explique l’ABC du décorticage et de la cuisson du homard.

Des idées de recettes

Stefano Faita est un grand amateur de homard. Dans la saison 3 de Al Dante avec Stefano Faita, il a partagé trois de ses recettes favorites : 

 

Envie d'aller plus loin?

La Guilde Culinaire et l'Atelier culinaire du Quartier-Dix-30, offrent des ateliers consacrés au homard. De plus, on trouve une mines d'infos et de recettes sur le site Le homard du Québec.

 

Merci à Gilles Fortier de la Poissonnerie Unimer, à John Meletakos de la Poissonnerie La Mer, et à Michel Plamondon et Ali Magassouba, de Pêche et Océans Canada, pour leur aimable collaboration.

 

 

|

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.