Vous êtes ici

Le BBQ pour vous!

Le BBQ pour vous! Choisir le bon barbecue.
|

Le barbecue demeure un élément de fierté dans la cour, et les propriétaires investissent davantage qu'il y a dix ans pour cuisiner avec un modèle de qualité. Par contre, ils ne désirent pas nécessairement créer une cuisine extérieure sur leur terrasse, ce qu'on retrouve davantage aux États-Unis.

«Il y a cinq ans, les gens achetaient des barbecues à environ 200 $; il y a sept ou huit ans, on parlait plutôt de 300 $. Aujourd'hui, on peut investir jusqu'à 700 $ dans un barbecue», remarque Sylvain Larouche, directeur d'un magasin Home Depot.

Même si les publicités mettent beaucoup l'accent sur le nombre de BTU de ces appareils de cuisson, il faut plutôt miser sur leur qualité de construction, indique Jean-Marc Leclerc, commis chez Quincaillerie Durand, à Québec. Si la coquille du barbecue n'est pas hermétique, que ses grilles ne retiennent pas la chaleur, que son brûleur laisse beaucoup de zones froides, etc., il ne pourra pas offrir un bon rendement. Voici alors un petit guide permettant de trouver LE barbecue avec lequel vous aurez beaucoup de plaisir à cuisiner pendant la belle saison et peut-être, même, toute l'année.

Robuste coquille

Avant même d'ouvrir le couvercle du barbecue pour voir ce qu'il a dans le ventre, on l'admire quelques instants ! Beaucoup de clients aiment qu'il soit un tape-à-l'oeil, et «les fabricants l'ont compris puisqu'ils en offrent plusieurs munis de couvercle en acier inoxydable», indique M. Leclerc. Un couvercle en acier inoxydable de qualité s'avère un bon choix, estime M. Larouche.

En plus, dans certains modèles, le couvercle a été doublé afin de permettre de garder davantage la chaleur. Pour vérifier la qualité de l'acier inoxydable, Éric O'Keefe, gérant du département du saisonnier chez Canadian Tire Les Saules, à Québec, propose d'utiliser un aimant. «Plus l'acier sera aimanté, meilleure sera sa qualité», dit-il.

M. Larouche, souligne que le poids du couvercle vous donnera également un indice. «Si, lorsque vous ouvrez le couvercle, celui-ci est léger et qu'il se promène de gauche à droite, faites attention», ajoute M. Leclerc, qui suggère de faire cet exercice pour tous les barbecues.

L'acier inoxydable séduit bien des consommateurs pour les électroménagers, mais aussi pour le barbecue.

Par contre, pour garder la chaleur du barbecue et réduire les risques de rouille, le choix numéro un est plutôt un couvercle et une cuve en fonte, affirme M. Leclerc. En plus, il faut s'assurer que la coquille ne présente pas trop d'ouverture qui laisserait s'échapper la chaleur. Il faut aussi s'assurer que la bonbonne soit à l'abri. «Si le dessous du barbecue est ouvert, l'air viendra aspirer la chaleur du barbecue», souligne M. Leclerc. «Plus la chaleur demeurera à l'intérieur du barbecue, moins vous aurez besoin de propane, ce qui est mieux pour l'environnement et pour votre portefeuille», indique M. Larouche.

|