Vous êtes ici

La cuisine de Jamaïque

La cuisine de Jamaïque

Cet article est lié au Cuisines du monde.

© Shutterstock.com
|

Avec sa mer turquoise, son soleil brûlant et sa musique reggae, pas étonnant que la Jamaïque soit considérée comme une destination de choix pour relaxer. Dans le même esprit, la cuisine locale évoque à la fois le climat tropical et l’attitude détendue de ceux qui la préparent.

 

Les origines de la cuisine jamaïcaine

Bien des aliments qu’on associe à la Jamaïque — comme la cane à sucre, les limes et la noix de coco — ont en fait été importés par les conquérants espagnols au 15e siècle. Ce sont également eux qui introduisirent le porc, le bétail et les chèvres en sol jamaïcain. Des esclaves d’Afrique de l’Ouest importèrent également d’autres incontournables de la cuisine jamaïcaine d’aujourd’hui, comme l’aki, le fruit national du pays !

Le climat tropical est propice à la culture des mangues, ananas, papayes, bananes et plantains. La mer chaude des Caraïbes, quant à elle, offre une abondance de fruits de mer comme le homard et les crevettes, et des poissons comme le vivaneau, le thon et le maquereau.

 

Des plats typiquement jamaïcains

En Jamaïque, le déjeuner traditionnel est un plat d’aki et poisson salé, un mélange du fruit local et de poisson séché, accompagné de calalou (un plat de crabe et de verdure), de plantains bouillis et de pain à pâte dure. Au matin, on peut également servir un gruau de maïs, de plantains ou d’arachides, du poisson fumé ou du run down (potage de poisson, noix de coco, oignons et assaisonnements).

Déjeuner traditionnel d’aki et poisson salé.

Photo : Indianajo.com (via Pinterest)

 

Le dîner est souvent léger et mangé sur le pouce. Les vendeurs dans la rue proposent des soupes ou des bouillons de poisson accompagnés de pommes de terre rôties, du poisson séché, des patties (pâtes feuilletées farcies de viande ou de fruits de mer épicés) et un sandwich de pain-gâteau aux fruits avec une tranche de fromage.

Sandwich au fromage jamaïcain.

Photo : Sherman’s Food Adventures

 

Le souper est un moment pour se détendre et profiter de la bonne compagnie. Tous les plats sont déposés sur la table en même temps, et après la prière, libre à chacun de se servir selon ses goûts. Les repas sont souvent mangés à l’extérieur, et on ne se soucie pas trop de l’étiquette ! Parmi les recettes qu’on prépare souvent au souper, on retrouve le rôti de bœuf, une viande (chèvre ou poulet) ou des crevettes au curry, du poulet ou du porc aux épices jerk ou du poisson frit, le tout accompagné de riz aux fèves ou d’une salle de patates douces.

Poulet aux épices jerk avec riz aux fèves

Photo : Indianajo.com (via Pinterest)

 

La Jamaïque : terre natale du barbecue !

Avant la conquête par les Espagnols, la Jamaïque était la terre des peuples amérindiens de la tribu Arawak. Leur alimentation reposait sur la culture de la siguine (légume en feuilles qui ressemble à un épinard), de la pawpaw (papaye), du goyave, du maïs, des pommes de terre, des arachides, des piments et des fèves.

Les Arawaks avaient également l’habitude de faire griller les fruits de mer et les pièces de viande sur une grille, maintenue au-dessus des flammes avec des bâtons fourchus. Cet équipement portait le nom de barbacoa, et c’est l’ancêtre du barbecue qu’on connaît aujourd’hui !

Les Arawak ont inventé le barbacoa, l’ancêtre du barbecue.

Photo : Northern Arawak Tribal Nation

Sources : Jamaicans.com et Foodbycountry.com


ttp://www.casatv.ca/sites/all/files/images_inline/2016-10/portrait_mikeholmes.jpg

Pour en apprendre davantage sur la 

cuisine jamaïcaine et de partout ailleurs, 

joignez-vous au chef Chuck Hughes 

lors de l'émission Le monde selon Chuck

sur les ondes de CASA.

 

 

|

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.