Vous êtes ici

Critique resto: Tandem

Critique resto: Restaurant Tandem
|

Tandem: ★★★ 1/2

Coup de toque: Un nouveau restaurant prometteur!

Coup de torchon: Il faudra revenir quand le restaurant sera à pleine capacité

Toute la soirée, j'ai eu la chanson de Vanessa Paradis dans la tête (Tandem écrite par Gainsbourg du temps où il était surtout Gainsbar); Dans le mot je t'aime, Tandem, Autant d'M, Parfois ça brille comme un diadème, Toujours le même thème, Tandem, C'est idem! Bref, ce Tandem, c'est un couple charmant, plein de talent et d'enthousiasme avec la volonté affirmée de faire plaisir aux clients, voilà donc un duo à suivre avec intérêt!

Style de restaurant

Ouvert en début d'année, voilà un petit bistro de cuisine française avec des accents du sud, les épices sont bien présentes et l'ail aussi (dans mon cas), j'ai dû bousculer le menu, le soir de ma visite, afin d'éviter les petites gousses assez présentes dans les plats. La carte est courte (bravo), ce qui assure une fraîcheur et un approvisionnement quotidien : c'est très rassurant. Le restaurant Tandem est un resto apportez votre vin. C'est Gainsbar qui aurait été content!

Décor

Le petit local est bien aménagé, de petites tables de deux, nappées de blanc, recouvertes d'un papier brun que l'on retrouve dans la plupart des bistros. Un grand mur noir permet d'écrire le menu et les spéciaux du jour. Des notes de couleurs, un joli orange brûlé, simple, agréable. Le tout est charmant.

Ambiance

Très calme en ce début de semaine, l'ambiance a pris le ton au fil des minutes, les clients arrivant petit à petit. J'ai justement aimé cette douce ambiance, avec une musique parfaitement choisie, allant des grands classiques de la chanson française à de jeunes formations anglophones et québécoises. Il était facile de se parler sans monter le ton. Ouf! Que ça fait du bien aussi de relaxer avec un bon repas, une bonne musique et des bons vins, puisque c'est vous qui les apportez.

Clientèle

Alors, pas de cachettes entre nous, chers lecteurs de CASA, mon invitée travaille dans le monde du vin et elle a vite reconnu, aux tables voisines, des personnes travaillant également dans le monde du vin. C'est toujours bon signe pour un restaurant apportez votre vin...

Le repas

Pour commencer, deux petits croûtons recouverts d'une délicieuse brunoise de canard séché, rehaussés par du citron confit : une bien belle mise en bouche. Potage aux herbes amères, enrichi par un fromage de chèvre ; c'était vraiment délicieux. J'ai adoré la subtile pointe de menthe fraîche qui venait égayer l'ensemble. Petite salade verte très bien assaisonnée, agrémentée de pistils et de pétales de fleurs séchées, sympa!

Feuilleté d'escargots au fromage bleu. Très souvent décevants, les escargots sont de moins en moins présents sur les menus des jeunes chefs. Pourtant, bien travaillés, les escargots peuvent être de véritables délices. Ce fut exactement le cas au Tandem. Pascal, le jeune chef, joue habilement avec les textures. Les escargots sont d'une extrême tendreté, la sauce est douce, délicatement soulignée par le fromage bleu. C'était très bon et ça conciliait le classique et la modernité de cette interprétation culinaire.

Calmar grillé, salsa de chorizo épicé : le calmar était très tendre. Le mariage du calmar et du chorizo était savoureux. Magret de canard à l'orange, la sauce à l'orange était comme il se doit, sans excès de sucre, la cuisson du magret était par contre un peu trop poussée. Aussi, le magret aurait mérité d'être laissé à reposer après la cuisson afin que les fibres de la viande se détendent.

Pour le cerf de Boileau, la viande, délicieuse, était malheureusement recouverte de trop d'épices et d'arômes, masquant ainsi la saveur unique du cerf. C'est un peu dommage, car c'était une belle assiette. Je voulais choisir le carré d'agneau, mais le cerf me tentait. J'ai vu la réalisation sur la table voisine et la cuisson de l'agneau était parfaite. C'est vrai, j'ai toujours les yeux voyageurs...

Les garnitures des plats sont soignées et varient selon vos commandes. J'aurais souhaité aussi que les adorables petits pâtissons (parfumés à la cardamome) soient légèrement revenus à la sauteuse afin d'obtenir une légère caramélisation. On est vraiment dans les détails, mais les petits détails font souvent les grandes choses. Pour conclure, un excellent moelleux au chocolat.

Le service

L'accueil et le service d'Éricka sont adorables, pleins de gentillesse, accent légèrement chantant en prime, j'adore!

Carte des vins

Apportez de bons vins.

Renseignements

  • Combien ça coûte : 95 $ taxes incluses sans le service.
  • Le quartier : Situé rue Villeray, à deux pas du métro Jarry, un restaurant de quartier comme je les aime.
  • L'adresse : Tandem, 586, Villeray, Montréal Téléphone : 514-277-3339
|

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.