Vous êtes ici

Critique resto: Plein Sud

Critique resto: Restaurant Plein Sud
|

Plein sud: ★★★

Coup de toque: Un très agréable restaurant

Coup de torchon: Les desserts

Recommandé par mon invité, ce restaurant plein de surprises est situé dans une section en mutation de la rue Mont-Royal. Simple, chaleureux et à prix très raisonnable, voici un petit périple culinaire sur l'île de la beauté !

Style de restaurant

Cuisine du marché, axée sur la mer et les plats bistros réconfortants. Feuilleté d'escargots au bleu, jarret d'agneau braisé au romarin, filet mignon de boeuf, tartare de boeuf, magret de canard sauce aux fruits... On sent que les patrons veulent combler les clients avec des plats vus et revus un peu partout, mais en le faisant de belle façon, et dans la bonne humeur en plus ! Donc, on s'applique, et c'est très bien. Mais peut-être pas jusqu'au bout : il faudrait revoir l'ensemble des desserts.

Décor

Tout nouveau, tout beau, c'est charmant comme tout. Des notes de rouge, complétées avec accessoires et tableaux, apportent un petit côté espagnol, ibérique. Mais attention, c'est la Corse qui sévit en ces lieux. J'ai beaucoup aimé la section à côté du bar, avec ses étagères recouvertes de beaux objets. On dirait une mini-galerie d'art du Musée des beaux-arts de Montréal, très agréable à regarder et conçue avec beaucoup de goût.

Ambiance

Très sympathique et joyeuse, avec le patron qui est un véritable personnage, heureux d'être là, heureux de voir les clients, de faire plaisir et d'expliquer chaque plat. Un homme qui aime son métier et qui donne très envie de visiter son Île, La Corse. Musique en sourdine, en douceur !

Clientèle

Presque vide à notre arrivée, le petit local (une quarantaine de places) s'est vite animé. Des clients qui ont réservé et beaucoup de passants. Il faut dire que l'emplacement est idéal. Un quartier très vivant, clientèle multiple, Bobo (bourgeois-bohème), le patron en prime avec son accent, c'est un bon mixte !

Le repas

Tables d'hôte allant de 29 $ à 38 $, comprenant une entrée, un potage ou salade, un plat principal et un dessert. Pour démarrer, mille-feuille betterave et chèvre. Cette réalisation culinaire est présente sur plusieurs menus un peu partout, mais trop rares sont les chefs qui comprennent bien le mariage entre cette racine exquise et le fromage de chèvre frais, doux et acidulé. Le chef du Plein Sud nous sert cette entrée tiède, et il fait bien de faire ainsi, c'était très bon. Ça m'a rappelé la purée de betterave au vinaigre de xérès que nous faisions chez Michel Guérard, un délice !

Nous avons passé notre tour avec la salade pour choisir le potage du jour, une crème de lentilles, légèrement trop épicée. Je n'ai pas trop aimé, alors que mon invité a vidé son assiette en un instant. Faut dire que Pierre a un bon coup de fourchette, ou plutôt, de cuillère ! Il a choisi les pétoncles au caramel d'orange comme entrée, une bien belle réalisation. La cuisson des pétoncles était parfaite. Translucides en leur centre, bien saisis en surface, du bonbon !

En plat principal, poisson du jour, de la lotte dans ce cas-ci, poché au vin rouge et servi avec une sauce onctueuse, garniture bourguignonne, savoureuse. Par contre, la lotte était un peu trop cuite. Pas si grave, mais juste assez pour que je le mentionne.

Puis, onglet de boeuf aux échalotes confites, superbe. Viande de très belle qualité, cuisson servie tel que demandé, avec échalotes confites qui apportent un petit côté acidulé bien agréable à l'ensemble de cette réalisation culinaire, c'était parfait.

Pour les desserts, le restaurant Plein Sud propose un plateau de mini desserts à la manière de certains restaurants comme Jérôme Ferrer, le Marly, Renoir et quelques autres. Mais voilà, chez Ferrer par exemple, il y a un pâtissier (et pas n'importe lequel, un Meilleur ouvrier de France). On en était bien loin au Plein sud. Pour le fondant au chocolat, il faut carrément changer de chocolat...

Le service

A-do-ra-ble ! Le patron est au service de ses clients et s'assure que tout roule comme sur des roulettes. Et ça roule bien !

Carte des vins

La carte des vins est simple, mais convient bien aux plats proposés. Il faut dire que les prix sont plus que raisonnables : Roseline Prestige rosé à 28 $ (je l'ai payé 10 $ de plus au restaurant visité la semaine dernière). On présente la bouteille; le service est comme il se doit, c'est parfait !

Renseignements

  • Combien ça coûte : 116 $ tout compris
  • Le quartier : Intersection Hôtel de Ville et Mont-Royal
  • L'adresse : Plein Sud , 222, av. du Mont-Royal Est, Montréal, Téléphone : 514-510-6234

 


  

|