Vous êtes ici

Critique resto: L'Impressionniste

Critique resto: Restaurant L'Impressionniste
|

L'Impressionniste: ★★ 1/2

Coup de toque: Un patron bien présent, bravo.

Coup de torchon: Un menu trop long qui aurait avantage à être plus concis pour changer plus souvent.

Après plus de 20 ans en activité, le restaurant l'Impressionniste reste fidèle à ses valeurs, sa générosité, sa sincérité et ses prix doux. Est-ce suffisant aujourd'hui pour répondre aux attentes toujours plus hautes des clients ? Je suis trop exigeant pour me satisfaire, mais disposé à m'en contenter.

Style de restaurant

Restaurant de cuisine française, comme il en existe beaucoup partout. La générosité du menu en rapport avec son prix est plutôt un cas rare qui mérite d'être souligné. Le choix du menu est vaste, un peu trop à mon goût, ce qui ne permet pas au chef (selon moi) de prendre le temps nécessaire aux détails d'exécutions (ris de veau mal épluché, tourte pas assez cuite, assaisonnement mal maîtrisé). Un choix réduit permettrait de mieux maîtriser la mise en place. L'endroit date un peu, mais l'accueil compense ce manque de modernité des lieux.

Décor

Le décor justement: maison en bordure de route, assez grande pour contenir deux salles à manger distinctes, une salle de banquet, un petit bar de services. C'est grand, même si les espaces sont bien découpés ! C'est un restaurant des années 80-90 mais il n'y a rien de répréhensible, les tables sont bien espacées, bien nappés, on sent manifestement le plaisir de bien faire les choses.

Ambiance

Nous entendions, au loin, la fête battre son plein avec le banquet, mais rien pour entacher l'atmosphère paisible de la petite salle à manger pourtant remplie à pleine capacité. La musique est pour les nostalgiques et c'était sympathique: ça change un peu des musiques d'ascenseur que certains restos nous servent parfois.

Clientèle

Beaucoup de groupes ou de petites tablées d'amis rassemblés autour d'un copieux repas. Il y avait aussi des couples, venus justement réserver pour un party. C'est la place dans le coin, donc, vaut mieux réserver à l'avance! À l'Impressionniste, les clients habitués sont légion. C'est le fun de changer de crémerie souvent, mais de retourner dans un endroit où l'on est bien, c'est agréable par les temps qui courent où la dépense au restaurant est importante!

Le repas

Nous avons pris le menu à 36 $; ris de veau braisé, dans une sauce un peu trop réduite et trop sucrée. Le ris de veau était trop ferme (mal épluché, trop de peau et de nerf). C'est un peu dommage, car la portion, comme le produit de base, est vraiment bien. Ensuite, une tourte d'agneau confit: j'ai rarement vu une entrée aussi généreuse. C'était bon, malheureusement, la cuisson de la pâte feuilletée n'était pas au point. C'est plus que dommage, car la viande, bonifiée par un peu de foie gras, était parfaite. La sauce, là encore, était trop sucrée.

Pour suivre, un duo de crème de chou-fleur et de brocoli. À la maison, ça passe, mais au restaurant... hum, pas vraiment, si vous voyez ce que je veux dire. Non pas que ce n'était pas agréable, mais un peu plus d'imagination serait souhaitable...

Jarret d'agneau à la cuisson idéale; quelques légumes racines ponctuaient ce beau plat qui aurait encore une fois mérité un peu plus de nuances, côté sucre. Quand on dit que le chef met trop de sel, c'est qu'il est amoureux (dicton de cuisine) ; j'espère que le chef va bien ! Bref, blague à part, c'était agréable.

Le plat de la soirée reste un plat simple et compliqué en même temps. Les joues de veau, là aussi à la cuisson idéale, servies avec des pâtes qui s'enrobaient adéquatement à la sauce. Il manque juste un peu d'éclat, de punch, à cette cuisine. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai le sentiment que le chef en est capable. Affaire à suivre!

Fromage du Québec, avec pomme et raisins; savoureux. Puis, nous avons ajouté des desserts: un pouding chômeur, aïe, j'ai hâte qu'il reprenne le travail... et un trio de desserts, qui lui, devrait rester à la maison.

Le service

Accueil et service sont réalisés par le patron omniprésent. J'aime lorsque les responsables sont bien présents; ça permet parfois de rattraper des bévues ou des attitudes de certains serveurs moins affables. Ne riez pas, chers lecteurs. Parfois, c'est l'inverse : c'est le patron qui a l'air bête !

Carte des vins

Carte des vins à prix très raisonnable. J'aurais souhaité un bon choix de vins au verre, mais le prix de la bouteille est plus avantageux.

Renseignements

  • Combien ça coûte : Formule, entrée et plat pour 28 $ et menu à 36 $ avec une entrée, un potage, un plat principal et fromage.
  • Le quartier : Au coin de la 25e avenue, à Saint-Eustache
  • L'adresse : L'Impressionniste, 245, chemin de la Grande Côte, Saint- Eustache, (450) 491-3277


   

|