Vous êtes ici

Critique resto: Bouillon Bilk

Critique resto: Restaurant Bouillon Bilk
|

Bouillon Bilk : ★★★ 1/2

Coup de toque : Le chef a un beau talent

Coup de torchon : Les petites portion


Du courage, il en faut pour s'installer dans un quartier en plein chamboulement et en pleine restructuration. Le Quartier des spectacles est à quelques encablures, ça prendra encore quelques années avant que tout soit au point, donc il est audacieux de s'installer là, et de proposer de surcroît une cuisine qui se démarque des bouis-bouis du même secteur!

Style de restaurant

Un chef qui souhaite montrer toute l'étendue de son talent, cuisine très élaborée, très soignée, réalisée avec des produits de première qualité, très jolies présentations. Les prix sont un peu élevés par rapport aux quantités servies dans l'assiette. J'ai aussi ressenti une dichotomie entre cette volonté assez précieuse de faire dans l'assiette et un lieu se voulant pourtant plus bistro, c'est un peu étrange. Il faudrait se brancher, soit on fait un bistro (l'aménagement y fait penser), soit on veut faire dans le registre gastronomique, et là, tout doit suivre... Le temps indiquera peut-être au chef et à ses partenaires la meilleure direction à prendre, c'est un dossier que je vais suivre avec intérêt!

Décor

Petit local d'une trentaine de places, murs gris souris; quatre hautes tables en bois, style billot de bois, viennent ajouter aux options où prendre place. C'est très joli, j'ai failli choisir cette option conviviale. Nonobstant ces originales tables, le reste est plus que zen, un peu nu, mais c'est peut-être voulu. La cuisine est ouverte au fond du petit local, et il est possible de manger au bar.

Ambiance

Bon là, sincèrement, je ne peux pas passer sous silence un fait! Mon invitée avait réservé pour 19h. Lorsque nous sommes arrivés, il y avait une table de trois personnes finissant leurs repas, ainsi qu'un grand groupe qui fêtait debout, pour un 5 à 7, créant ainsi un vacarme hallucinant pendant notre repas. La responsable du restaurant nous dit que les gens sont sur le point de quitter... En bout de ligne, les clients ne sont partis qu'à 20h15! Seul le dessert s'est dégusté dans une ambiance plus calme. Il aurait été souhaitable que cet événement soit mentionné lors de la réservation.

Clientèle

Je n'ai rien à dire, sauf que vous savez maintenant que vous pouvez faire des 5 à 7 au Bouillon Bilk!

Le repas

Donc, dans ce capharnaüm, nous avons commencé avec le crabe de la Gaspésie aux fraises, fenouil, lait de coco et noix de cajou (14 $). À la lecture de ce plat, puisque nous n'avons pas eu d'explication, je m'attendais à un crabe émietté, fenouil braisé... servi avec un petit bouillon au lait de coco. Nous avons reçu, dans une toute petite assiette creuse, une pannacotta qui recouvrait le crabe émietté, la portion était très petite, et mon invitée trouvait aussi que la gelée au lait de coco était trop présente pour bien apprécier la création du chef. L'idée était belle, mais l'ensemble manquait d'harmonie.

Linguini au bacon double fumé, amandes rôties, fromage bleu et champignons de Paris. Une belle réalisation savoureuse, mais tiède, ce qui est dommage, car des pâtes tièdes figent très vite et on en apprécie moins bien l'ensemble (11 $). Là encore, la portion est petite, mais les ingrédients sont eux de première qualité.

Puis, pétoncles poêlés, bouillon à l'orange et épices, radis, fève de soya fermenté et dumpling au kimchi (26 $). Un plat magnifique, techniquement parfait, beaux pétoncles d'une fraîcheur remarquable, bien saisis, et un sublime dumpling. La portion, encore une fois, est pour les petits appétits (3 pétoncles).

Porc braisé en ragoût et raviolis aux pois verts, émulsion à l'huile d'olive et pistache (22 $). Les raviolis sont délectables et il y a beaucoup de travail dans l'assiette, mais je vais le dire jusqu'à la fin, portion riquiqui.

On ne peut pas reprocher au chef son manque de talent, il en a beaucoup, c'est indéniable. Mais un chef, c'est aussi un être généreux, pas besoin d'assiettes qui débordent, mais le juste milieu est souhaitable !

Dessert : Brillat Savarin fouetté, sablé aux pis-taches, baies, gelée au miel. Plus salé que sucré, mais c'était beau et bon. Gâteau au fromage, fraise, basilic et balsamique vieilli. Texture magnifique, portion adéquate, ouf!

Le service

Expérience à revivre, car avec le groupe de clients qui fêtait comme s'ils étaient dans une cour arrière de maison, ou à un party de Noël avec quelques bouteilles de trop, ça brouille les cartes!

Carte des vins

Courte, prix de circonstance.

Renseignements

  • Combien ça coûte : 50 $ à 70 $ par personne, tout compris
  • Le quartier : En devenir!
  • L'adresse : Bouillon Bilk, 1595 boul. St-Laurent, Montréal Tél. : 514 845-1595

  

|