Vous êtes ici

Critique resto: Boris Bistro

Critique resto: Restaurant Boris Bistro
|

Boris Bistro: ★★★

Coup de toque: Belle terrasse et belle cuisine

Coup de torchon: Je rêve d'une terrasse à l'année. C'est possible, ou utopique?

 

Montréal est pleine de coins cachés, de petites oasis de tranquillité permettant de belles évasions pour oublier, pendant quelques heures, l'effervescence de la métropole. La terrasse du Boris Bistro fait partie de ces lieux magiques, judicieusement isolée par une façade architecturale spectaculaire. Et en plus d'avoir une sensation d'évasion en plein coeur du centre-ville, on n'y mange pas mal du tout!

Style de restaurant

Bistro bien tenu toute l'année, le Boris se démarque particulièrement l'été, avec sa grande terrasse-jardin, idéale pour les beaux jours. On y propose des grands classiques, mais le chef essaie aussi de moderniser ses réalisations culinaires. C'est bien, car les menus de bien des restaurants de Montréal se copient à qui mieux mieux!

Décor

Dans la partie intérieure du restaurant, le chic béton fait sa place, et une certaine élégance est ajoutée par des jeux de luminaires très ingénieux. L'architecture des lieux pourrait être froide, mais c'est judicieusement aménagé pour en atténuer l'effet, j'aime beaucoup! La terrasse, véritable attraction du quartier, est un petit bijou. Impossible de ne pas s'y sentir en vacances. C'est vaste, bien aménagé, parfait, un écrin à protéger. Je souhaite vivement que ce lieu unique perdure longtemps et ne soit pas trop courtisé par les agences immobilières!

Ambiance

Hiver comme été, il y a beaucoup de monde chez Boris, mais, en période estivale, c'est particulièrement bondé. Il peut donc être difficile d'avoir une table, mais l'attente en vaut le voyage. Faites l'exercice : installés à l'ombre des grands parasols, prenez un bon verre de rosé bien frais, fermez les yeux, rouvrez-les, vous verrez, on se sent ailleurs, c'est magique!

Clientèle

Je suis souvent dans le quartier, donc, je connais bien le lieu. Il n'est pas rare de voir une file s'allonger sur le trottoir dans l'attente d'une table. Les gens d'affaires se donnent volontiers rendez-vous au Boris, les tours à bureaux avoisinantes amènent beaucoup de monde, le milieu des médias est aussi très présent. Il est donc plus que recommandé de réserver. J'ai remarqué que les femmes sont particulièrement attirées par l'endroit.

Le repas

Des entrées de 5 $ à 13 $, des plats principaux de 16 $ à 25 $, des desserts de 6,50 $ à 8 $, voilà une idée des prix que vous payerez.

Pour démarrer, nous avons dégusté, ou plutôt savouré, le potage St-Germain froid, coiffé d'un nuage de yaourt à la menthe. Une véritable ode à la fraîcheur, une caresse en bouche. Un plat (quatre étoiles) d'une très grande finesse. Notons que le dosage (pouvant être casse-gueule) de la menthe était parfaitement maîtrisé, bravo!

Raviolis sauce à la sauge, émulsion de noix de pin. Là aussi, un beau plat, mis à part la sauce (cassée) un peu trop riche pour me permettre d'étaler mon plaisir plus avant. Mais le reste était bien bon, notamment le Risotto au canard, sauce crémeuse aux pleurotes, sauge et orange, une autre belle réalisation. Anne, mon invitée, impressionnée devant tant de générosité, ne tarissait pas d'éloge pour son risotto et m'a permis d'y goûter, mais une fois seulement ! Bien heureux de constater que je ne suis pas le seul grand gourmand en ville! Blague à part, c'était crémeux, onctueux, bien garni de champignons et de canard. Peut-être un peu moins estival, mais quand c'est bon, c'est bon.

Tartare de saumon en duo, un premier petit cercle parfumé aux herbes fraîches et un second plus épicé. Le tout manquait un peu de sel, mais dans ce registre, mieux vaut pas assez que trop. Nous avons aussi commandé de petites frites au gras de canard, sympa!

En finale, tarte sablée amandes et miel avec crème fraîche, qui manquait un peu de finesse, mais la glace fromage et coulis à la goyave a par contre bien clos ce repas en plein air!

Le service

L'accueil est adorable, ils savent y faire avec tout ce monde qui se bouscule pour obtenir une place. J'aime aussi voir les patrons s'enquérir du bien-être de tous les clients, qu'ils connaissent souvent très bien. Faut dire qu'il y a beaucoup d'habitués, ça aide à créer de la complicité!

Carte des vins

La carte des vins est bien complète et répond bien aux attentes. Le vin au verre ne nous a cependant pas été servi avec la bouteille, une exigence pour moi.

Renseignements

  • Combien ça coûte : 125 $ tout compris
  • Le quartier : Au coin des rues McGill et Le Moyne
  • L'adresse : Boris Bistro, 465 McGill, Montréal, 514 848-9575
|