Vous êtes ici

Accessoirisez pour mieux apprécier

Accessoires vin, Accessoirisez pour mieux apprécier
© Photos: QMI
|

Si vous vibrez d'envie de plonger dans l'univers du vin, quelques accessoires de base vous seront bien utiles. Pour environ 130 $, vous pouvez vous procurer une trousse de dégustation.

Le verre

L'accessoire indispensable pour la dégustation est sans contredit le verre, qu'on retrouve dans toutes les gammes de prix, jusqu'à 140 $ chacun. Il est toutefois important de s'assurer qu'il réponde à certains critères, mentionne Julie Montreuil de chez Vinum Grappa.

«Il faut éviter les verres en verre, mais plutôt rechercher un verre en cristal, plus poreux, qui fait exploser les arômes du vin», dit-elle. Le calice ne doit également pas être trop étroit, pour que les arômes volatils du vin aient assez d'espace pour s'exprimer, lorsqu'on remplit le verre au tiers avec trois à quatre onces de vin.

Par ailleurs, le buvant doit être mince, coupé à chaud, plutôt que moulé, ce qui laisse un ourlet. «Ça crée une différence sur le goût, puisque l'ourlet devient un obstacle et projette le vin à l'arrière de la langue, laissant une sensation d'amertume, accentuant les tanins et diminuant le goût du fruit», mentionne Mme Montreuil.

Elle propose de débuter par un verre universel, soit le verre à dégustation de Spiegelau (35 $ la boîte de 6) ou le Riedel Ouverture rouge (55 $ la boîte de 6), le plus vendu.

L’ouvre-bouteille

Le très connu tire-bouchon à oreilles de lapin a laissé sa place à un modèle doté d'une vrille sans fin (30 $), très facile à utiliser, surtout pour ceux qui ont peur de casser le bouchon en deux. Il suffit de tourner la mèche toujours dans le même sens, afin qu'elle pénètre le bouchon puis le retire. On appuie toujours la bouteille sur la table ou un comptoir, puis en quelques secondes, le bouchon est retiré.

Mais l'ouvre-bouteille utilisé par les professionnels est le limonadier à leviers, muni de deux crans. La mèche doit présenter cinq tours pour rentrer profondément à l'intérieur du bouchon, puis les deux crans permettent de le retirer en deux étapes. On retrouve de bons limonadiers à partir de 10 dollars. La robustesse du manche et le matériau dans lequel il a été fabriqué feront une différence sur le prix.

|