Vous êtes ici

6 épices à toujours avoir sous la main

À table - 6 épices et herbes à toujours avoir sous la main
|

Vous trouvez qu’il faut un temps fou pour retrouver une épice spécifique au comptoir de votre épicerie? Ce n’est rien. Bien qu’il soit impossible d’avoir un décompte exact, Wikipédia répertorie pas moins de 179 épices et fines herbes différentes.

Heureusement, ce n’est pas tous les jours qu’on a besoin d’akudjura d’Australie ou de piper borbonense de Madagascar. Par contre, les quelques épices et herbes ci-dessous représentent des incontournables à conserver dans sa cuisine.

 

Basilic

Le basilic présente une odeur caractéristique et un goût qui complète à merveille celui des tomates. Pas étonnant qu’il occupe un rôle aussi dominant dans la cuisine italienne. Lorsqu’utilisé frais, il gagne à être ajouté à la toute fin, juste au moment de servir : en cuisson, c’est une herbe qui a tendance à brûler rapidement.

Le basilic n’aime pas le froid non plus, et en hiver, le simple fait de le transporter de l’épicerie à votre voiture peut faire noircir ses feuilles : insistez pour qu’il soit emballé adéquatement, de préférence dans un sac de papier.

 

Recettes

Tagliatelles aux tomates et au basilic

Pesto de Stefano Faita

 

Coriandre

Qu’on l’appelle coriandre, cilantro, persil arabe ou persil chinois, cette herbe présente un goût caractéristique qui rappelle un peu l’anis. Alors qu’il est courant de confondre ses feuilles avec du persil plat, son parfum rafraîchissant se reconnaît facilement. Dans le doute ou en l’absence d’étiquette, plongez-y le nez!

Le goût clair et inspirant de la coriandre se prête particulièrement bien aux salsas, soupes, salades, grillades et poissons. À utiliser avec modération : c’est une herbe aux arômes prononcés qui peut facilement prendre le dessus, en particulier si elle est utilisée dans plusieurs services d’un même repas.

 

Recettes

Satés de bœuf à la coriandre

Salsa de tomates et de haricots noirs à la coriandre

 

Cumin

Si cette épice vous apparaît moins familière, c’est qu’elle se retrouve surtout dans la cuisine indienne, africaine et mexicaine. L’histoire nous apprend même que les Égyptiens s’en servaient dans la préparation des momies !

C’est précisément ce caractère exotique du cumin qui vient ajouter un côté « saveurs du monde » à la préparation des plats. Broyer les petites gousses au mortier permettra à la forte odeur et au goût prononcé de s’exprimer pleinement (et d’éviter de se retrouver avec des écales sèches sur la langue).

 

Recettes

Agneau braisé au cumin

Salade mexicaine aux crevettes

 

Gingembre

En plus de ses applications en cuisine, le gingembre présente une foule de vertus médicinales. Il est notamment utilisé pour soigner les maux de tête, la toux, la grippe et les nausées.

Alors que le gingembre en poudre ajoute du piquant, la racine de gingembre fraîche offre un goût beaucoup plus mordant. On peut l’utiliser sous forme de tranches (dans le cas de mijotés ou autres plats à cuisson lente) ou encore, la râper finement.

 

Le gingembre peut être conservé au congélateur et facilement râpé « à froid » au besoin.

 

Recettes

Bouillon de canard, dumplings au gingembre

Émincé de bœuf au gingembre

 

Romarin

Avec ses petites brindilles épineuses, le romarin présente un goût amer et boisé. Ses arômes sont très prononcés, et c’est une herbe qui s’agence bien à des plats tout aussi relevés. Il se veut un excellent complément aux viandes grasses ou sauvages, aux légumes racines et aux mijotés. À utiliser avec modération : quelques feuilles de trop peuvent écraser les subtilités d’un plat.

Pour effeuiller le romarin comme un pro, glissez simplement votre pouce et votre index à contresens des brindilles. Ne jetez pas le brin dégarni : utilisez-le plutôt comme brochette odorante pour une entrée (ou peut-être pour aromatiser un Dry Martini?).

 

Recettes

Côtelettes d’agneau au romarin

Lapin rôti au romarin

 

Poivre noir

Quelle épice pourrait aspirer à détrôner le poivre noir?

Simplement dit, le poivre apporte la touche finale à pratiquement n’importe quelle recette. Son goût piquant et terreux prend toute sa force lorsqu’il est fraîchement concassé, au moment de servir.

On retrouve également du poivre vert, blanc et rouge : ces variétés proviennent toutes de la même plante, mais les baies sont alors cueillies et préparées de façon particulière, à différents stades de maturité.

 

Recettes

Thon poivré en croûte

Crabe au poivre noir de Singapour

|