Animal cherche compagnie

La diffusion de cette émission est terminée.

Comportement

Vous voulez aider votre animal à affronter ses peurs?

Vous voulez aider votre animal à affronter ses peurs?

Karine Larouche 6 Mars 2014

Votre animal a des craintes envers le toilettage et vous aimeriez participer activement à la solution? Il peut en effet être possible d’investir de votre temps afin d’améliorer la perception qu’a votre animal du toilettage et ce, que vous ayez un chien ou un chat.

Voici quelques exemples d’activités qui peuvent être pratiquées en parallèle avec les sessions de rééducation au toilettage effectuées chez votre toiletteur.

Je suis convaincue que beaucoup de vos petits amours vous manifestent leur mécontentement au moment du brossage ou de la coupe des griffes. Il existe des façons d’y remédier! Il vous faudra aider votre animal à voir positivement le brossage et cela passera par une réassociation positive avec la dite brosse. Cependant, pour obtenir le résultat espéré, il vous faudra peut-être modifier vos habitudes de brossage. Par exemple, un chien ou un chat qui se fait brosser seulement lorsqu’il a des nœuds, aura sans doute l’envie d’éviter ce stimulus car, malgré toute la douceur que vous pourriez mettre à démêler les nœuds, cela lui cause de la douleur. Le brossage de votre animal est en soit une activité de prévention. On le fait régulièrement pour garder un pelage lisse et sain, exempt de nœuds.

Concernant la coupe de griffes, on visera sensiblement le même objectif de réassociation positive en analysant le contexte dans lequel nous coupons les griffes de notre animal et le vécu de notre compagnon. Dans la plupart des cas, nous vous demanderons de faire des exercices simples de manipulation des pattes de votre animal entre les toilettages. Le tout associé à des récompenses, bien sûr! Ce sont de petits trucs qui vous permettent de mieux préparer votre animal afin que l’expérience lui soit plus agréable.

Cependant, avant de vous lancer dans un tel projet, assurez-vous de contacter un spécialiste afin de bien détailler le déroulement des exercices à faire. En effet, il est très facile d’amplifier, à votre insu, les craintes de votre animal, plutôt que de les diminuer. L’exécution de ces exercices demande beaucoup de constance et un synchronisme impeccable pour obtenir de bons résultats.

Donc, si votre animal est rébarbatif face au toilettage, je vous suggère de consulter un toiletteur qui a une formation en comportement canin ou félin. Il pourra définir avec vous une série d’exercices à faire à la maison et vous démontrer comment bien les appliquer.

Je tiens aussi à vous mentionner qu’il faut être conscient que même si l’on parvient à aider un animal à gérer une crainte, que celle-ci n’est pas disparue à jamais. Il gardera souvent une certaine sensibilité envers le stimulus qui lui était aversif. Soyez donc indulgent et patient envers votre compagnon…

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

Commentaires