Animal cherche compagnie

Mardi et mercredi 6h30

Comportement

Un traitement médical pour certains troubles de comportements? Pas si bête comme idée!

Un traitement médical pour certains troubles de comportements

Dr Jean Sébastien Labelle 7 Septembre 2015

Lorsque nous décidons d'adopter un animal, nous souhaitons établir une relation harmonieuse et agréable avec celui-ci. Il y a évidemment beaucoup de travail à faire au début de cette relation afin d’éduquer notre chien et de lui montrer les bonnes manières. Par la suite, dans la plupart des cas, une complicité s'établie entre le chien et vous à un tel point que vous le considérez comme un membre à part entière de la famille. On parle même pour certaines personnes de vertus zoothérapeutiques.

Cette relation peut malheureusement tourner au cauchemar si votre chien ne se comporte pas adéquatement. Des troubles de comportement sont effectivement fréquents  chez les animaux. S’ils sont légers, la plupart des propriétaires ne s’en soucieront guère mais l’intensité de ces troubles peut parfois être si fortes qu’ils sèmeront la zizanie dans la maison ou même mèneront à l’euthanasie de l’animal.

L’anxiété et l’hyperactivité-hypersensibilité sont les conditions qui sont le plus souvent rencontrées. Si anciennement plusieurs considéraient les chiens anxieux ou hyperactifs comme étant « mal éduqués », nous savons maintenant qu’il s'agit d’une maladie mentale et que ces pauvres bêtes souffrent d’un mauvais fonctionnement des neurotransmetteurs chimiques au niveau du cerveau. Pour ceux dont le déséquilibre des neurotransmetteurs sera léger, un bon programme d’éducation et de renforcement positif pourrait être suffisant. Par contre, certains animaux n’arriveront jamais à gérer adéquatement leur anxiété ou leur hyperactivité sans avoir recours à des suppléments ou à une médication adaptée. 

Une approche « naturelle » d’abord.

Certains produits, nourritures ou suppléments peuvent en effet être utilisés afin de favoriser l’adaptation de votre animal à son environnement et réduire son stress. Ils contiendront en autres des phéromones ou des protéines de lait normalement produites par la mère possédant des propriétés apaisantes pour ses rejetons.

Si ces produits naturels ne sont pas suffisants ou pour les cas plus sévères, il ne faut pas avoir peur d’utiliser une médication appropriée prescrite par votre vétérinaire. L’utilisation judicieuse de la médication apportera des résultats parfois inespérés. Il faut toutefois se rappeler que la médication doit toujours être accompagnée d‘un programme d’éducation et de renforcement positif. Lorsqu'un trouble de comportement est identifié, il est préférable de commencer les traitements  le plus jeune possible afin d’établir le maximum de connexions « saines » au niveau du cerveau et de maintenir un bon équilibre mental. Des troubles comme l’anxiété et l’hyperactivité-hypersensibilité ont en effet tendance à s’amplifier avec le temps car les animaux qui en souffrent auront de plus en plus de difficulté à percevoir leur environnement de manière adéquate et un cercle vicieux pour rapidement s’établir.

Si vous suspectez un comportement inapproprié chez votre animal, n’hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire. Selon l’intensité du problème, il pourra vous référer à un éducateur canin (ou félin) et vous conseiller à propos de la pertinence d’utiliser certains suppléments ou médication. Pour les problèmes plus sérieux, votre vétérinaire pourrait également vous référer à une spécialiste vétérinaire en comportement afin de vous offrir les meilleurs outils pour régler le problème. 

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

À lire également

Commentaires