Animal cherche compagnie

La diffusion de cette émission est terminée.

Adoption

Pour l’amour d’un perroquet

Pour l’amour d’un perroquet

Audrey Lemarbre 16 Février 2015

Allergies, manque de temps, interdiction dans le bail; les raisons empêchant certaines personnes d’adopter un chat ou un chien sont nombreuses. Dans ces situations, nombreux sont ceux qui se tournent vers d’autres petites bêtes et qui décident d’adopter, par exemple, un oiseau de compagnie. Toutefois, si l’adoption d’un petit compagnon aviaire peut à première vue paraître simple, rien n’est plus loin de la vérité!
 
Une amie, incapable de concilier son emploi du temps avec celui que lui imposerait l’adoption d’un chien, m’a déclaré qu’elle songeait à adopter un perroquet. À ma question «De quelle espèce?» elle est restée figée… « Euh… aucune idée, un perroquet!»
 
Mmm… C’est qu’entre adopter un cacatoès blanc, un amazone à front jaune ou un quaker, il y a une énorme différence! Et qu’importe l’espèce choisie, un perroquet n’est pasun animal facile à adopter, surtout pour un novice! Pour chaque espèce, il est important de prendre en compte:
Le coût d’achat: les perroquets peuvent atteindre plusieurs milliers de dollars, selon l’espèce.
 
L’’espace de vie: certaines espèces ont besoin ’d’une pièce entière pour s’épanouir…
 
Les jouets et les accessoires: certains perroquets possèdent un bec capable de produire une pression de plus de 1500 lb; il faut alors être prêt à acheter des jouets de qualité et à les changer régulièrement.
 
Un vétérinaire spécialisé: les vétérinaires aviaires sont beaucoup plus rares que les vétérinaires pour chats et chiens; il faut donc s’assurer d’en avoir un pas trop loin de la maison.
 
L’alimentation: certains perroquets auront besoin d’un régime à base de noix variées et coûteuses, comme les noix de macadamia et les noix du Brésil.…
 
Les problèmes de comportement: comme les chiens et les chats, les perroquets qui n’ont pas reçu une éducation appropriée ou qui manquent de stimulation peuvent souffrir d’angoisse, d’anxiété de séparation, de stress, d’ennui, etc.
 
L’espérance de vie: certaines espèces peuvent vivre plusieurs décennies en captivité, parfois jusqu’à 50 ans!
 
Bref, avant d’adopter un petit compagnon ailé, il est important de bien s’informer sur l’espèce et ses besoins, et sur l’adoption d’un oiseau et d’un perroquet en général.

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

Commentaires