Animal cherche compagnie

Mardi et mercredi 6h30

Comportement

Les vices cachés des parcs canins

Les vices cachés des parcs canins

Isabelle Borremans 7 Février 2015

Les parcs canins sont des lieux de rassemblement et de partage. Si vous habitez en ville ou si vous n’avez pas d’espace pour faire courir votre chien en liberté, le parc à chien est tout indiqué pour vous. Toutefois, avant de passer la barrière, vous devez connaître quelques règles et risques potentiels pour votre animal.

La santé et la prévention des maladies doivent être une priorité! Malheureusement, les parcs canins sont souvent de véritables poubelles du point de vue sanitaire. La vaccination et le traitement contre les parasites sont souvent négligés par certains propriétaires de chien, ce qui risque de contaminer l’environnement rapidement et pour longtemps. Certains virus et parasites peuvent rester au sol plusieurs mois, voir plusieurs années, et cela malgré nos hivers rigoureux. Assurez-vous d’avoir un chien en santé physique et mentale avant de visiter les parcs à chiens. Lorsque vous y êtes, n’oubliez pas de ramasser les selles et autres dégâts que votre animal pourrait faire.

De plus, plusieurs chiens non stérilisés profitent du parc canin et ces propriétaires risquent de revenir avec une chienne gestante ou avec un chien mâle blessé lors d’une bataille. 

Certains propriétaires apprécient beaucoup les parcs canins. Ils sont pour eux la meilleure solution pour que leur chien dépense leur trop plein d’énergie. Si c’est votre cas, surveillez votre animal pour ne pas qu’il devienne « le fatigant » du parc.

Plusieurs propriétaires d’animaux, malgré leurs bonnes intentions, croient pouvoir « dresser » un chien inconnu. Ce genre d’intervention n’est pas efficace. Par exemple : corriger physiquement un animal trop « envahissant » dans le groupe en l’écrasant au sol aggrave le problème, et ne devrait jamais se produire sous aucun prétexte. Vous n’êtes pas un professionnel en comportement et les autres non plus. Si certains chiens ne s’entendent pas, ne forcez par le contact, mais choisissez plutôt de retourner au parc lorsque vous savez que l’harmonie sera au rendez-vous, afin de rendre l’expérience positive et respectueuse pour tous.

Selon l’âge, la taille et la personnalité de votre animal, il est normal qu’il n’ait pas la même façon d’interagir et de jouer que d’autres chiens. Il vous faut donc bien connaître le tempérament de votre compagnon pour trouver les bons amis canins et attendre que votre chien soit à un âge suffisamment mature pour bien se comporter dans le parc. Si votre petit toutou est intimidé par les gros chiens, plusieurs parcs à chiens offrent un espace pour séparer le chihuahua du danois.

Mon but n’est pas de vous empêcher de profiter pleinement des avantages du parc à chiens, mais plutôt de vous informer afin que vous puissiez faire de bons choix. N’oubliez pas que vous êtes responsable de votre animal et devez le superviser en tout temps.

Bon exercice!

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

Commentaires