Animal cherche compagnie

La diffusion de cette émission est terminée.

Toilettage

Le toilettage de votre chat

Le toilettage de votre chat

Karine Larouche 3 Août 2014

Bien que le toilettage d’un chat puisse générer du stress chez ce dernier, il n’en demeure pas moins que c’est une nécessité pour plusieurs d’entre eux, plus particulièrement pour les chats à poils longs ou mi-longs. C'est pourquoi je m’assure de travailler en collaboration avec le propriétaire afin de trouver la fréquence idéale ainsi que les besoins réels en terme de toilettage pour chaque animal. Par exemple, si l’on sait qu’un chat développera systématiquement des nœuds au niveau du ventre, nous envisagerons une tonte préventive de cette région. En effet, lorsque le pelage est noué, cela cause de la douleur à l’animal lors de la tonte, augmente la durée du toilettage ainsi que le risque de coupures au niveau de la peau.  Être proactifs nous permet de diminuer le niveau de stress vécu, d’annuler la douleur causée lors de la tonte de nœuds et de favoriser une association plus positive avec le toilettage.

La tonte et le carding

Saviez-vous que la tonte n’est pas la seule option de toilettage pour votre chat et qu’elle peut se limiter aux régions qui en ont réellement besoin? En plus d’altérer la structure de son pelage, la tonte est beaucoup plus stressante que le carding par exemple. Le carding consiste à retirer le poil mort chez l’animal. Cette technique de travail est très intéressante car elle génère beaucoup moins de stress et permet de garder un pelage plus sain. Ce service est très apprécié autant pour les chats à poils courts qu’à poils longs. Cependant, comme je l’ai déjà mentionné dans mon billet, soyez prudent lorsque vous choisissez un toiletteur offrant ce service, car s’il est mal exécuté, il peut endommager le pelage et causer des blessures à l’animal.

Le bain

Je ne recommande pas le bain d’emblée, car il est une source de stress immense pour un chat. Certains chats ne sont d’ailleurs absolument pas admissibles à ce service en raison du trop grand stress qu’il génère. De plus, je ne fais surtout pas de bain lors de la première visite au salon, car on doit d’abord évaluer le comportement de l’animal et ce qu’il est apte ou non à accepter. C’est un soin qui devrait être évité autant que possible à mon avis.

L’hygiène

Il est aussi très important d’évaluer les besoins d’hygiène comme l’entretien des oreilles, des yeux et des griffes. Pour certains chats, ils sont absolument nécessaires au maintien d’une bonne santé. Ceux-ci peuvent être exécutés dans le cadre d’un toilettage ou individuellement.

En plus de bien définir les besoins réels de l’animal et la fréquence de toilettage idéale pour lui, je travaille en collaboration avec le propriétaire afin de développer au maximum l’autonomie de ce dernier en ce qui concerne l’entretien de son chat entre les visites au salon. 

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

Commentaires