Animal cherche compagnie

Mardi et mercredi 6h30

Toilettage

Le toilettage comportemental : qu’est-ce que c’est?

Le toilettage comportemental : qu’est-ce que c’est?

Karine Larouche 30 Juillet 2015

Tout le monde peut s’improviser toiletteur, avec ou sans formation. Alors, comment choisir la meilleure personne pour répondre à vos besoins? 
 
Depuis quelques années, une nouvelle classe de toiletteurs offre des services en « renforcement positif », tandis que d’autres proposent le toilettage comportemental. Comment s’y retrouver?
 
Le renforcement positif 
 
Lorsque j’ai débuté dans le domaine, j’ai appris une méthode différente et novatrice. 
 
Cette façon de faire, contrairement à l’approche traditionnelle actuellement proposée par la majorité des toiletteurs, favorise la collaboration avec l’animal et encourage un rythme de travail axé sur le confort de l’animal plutôt que sur la productivité.
 
L’expression « en renforcement positif » est devenue populaire auprès de nombreux toiletteurs comme outil publicitaire afin d’attirer les clients soucieux du bien-être de leur animal. 
 
On ne peut douter de leur intention profonde de faire du bien à l’animal, mais très peu d’entre eux possèdent une formation reconnue en la matière ou l’expérience et les connaissances requises pour lire adéquatement les signaux émis par l’animal. 
 
Pour plusieurs, il ne suffit que de donner des gâteries à l’animal pour remplir cette promesse. Au bout du compte, c’est l’animal et son propriétaire qui sont perdants.
 
L’expertise du toilettage comportemental 
 
Avec les années, notre méthode a évolué et de nombreuses mises à jour y ont été apportées en accord avec les avancées de la science du comportement animal. 
 
Nous parlons désormais de toilettage comportemental, une approche en douceur basée sur les lois de l’apprentissage ainsi que sur la science du comportement… Et les gens y ont prit goût!
 
Puis, le même scénario se produit : le terme « toilettage comportemental » est devenu à la mode. Nous avons vu une multitude de toiletteurs traditionnels se nommer toiletteurs comportementaux du jour au lendemain. 
 
Mais encore une fois, nombre d’entre eux ne possèdent pas les compétences, l’expertise, voire les installations requises pour effectuer ce genre de travail.
 
Comment peut-on trouver un spécialiste qualifié?
 
La certification
 
Premièrement, il est bon de savoir que le renforcement positif n’est qu’un outil dans un ensemble de connaissances, aptitudes, installations adéquates et habiletés mécaniques nécessaires à la bonne application du toilettage comportemental. 
 
Il demande par ailleurs de la pratique continuelle ainsi que de la formation continue, car c’est un milieu en plein essor!
 
Chez Un bain de Folie, nous avons privilégié la certification internationale de toilettage comportemental Art au poil TCAP. En effet, en plus des évaluations rigoureuses que cette certification demande, des mises à jour sont requises tous les deux ans, sans quoi la certification n’est plus valide. 
 
De plus, les enseignants de cette école suivent chaque année plusieurs formations de perfectionnement dans des domaines variés (techniques de toilettage, zoocosmétologie, comportement animal, mécanique d’entraînement, etc.) afin de garder la formation TCAP à la fine pointe des plus récentes avancées dans le domaine.
 
5 points à considérer dans votre recherche de toiletteur comportemental
 
1- Les formations : Couvrent-elles les deux tableaux du toilettage ET du comportement animal? Sont-elles suivies régulièrement?
 
2- La certification : Le toiletteur possède-t-il des certifications reconnues en toilettage comportemental ou en comportement animal?
 
3- L’environnement : Pour favoriser un bon toilettage comportemental, un environnement calme est de mise. Si vous constatez qu’il y a beaucoup de va-et-vient, de bruits et d’animaux en présence, l’environnement n’est peut-être pas adéquat. C’est d’autant plus vrai pour les chats.
 
4- L’observation : Vous pouvez demander de voir votre animal lors de son toilettage. Si celui-ci est trop agité en votre présence, cela peut se faire en filmant le toilettage ou en regardant par une fenêtre, par exemple.
 
5- Le vocabulaire : Tout mot, image ou expression qui suggèrent l’idée de punir, de dominer ou de soumettre un animal doivent vous mettre en état d’alerte. Cherchez un autre endroit!

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

Commentaires