Animal cherche compagnie

La diffusion de cette émission est terminée.

Prévention

La prévention des puces: pas de petits amis svp!

Les puces chez les chiens

Dr Jean Sébastien Labelle 21 mai 2014

Ça y est, le beau temps est de retour! Avec l'arrivée du temps chaud, les risques de contamination par les puces et les vers du cœur réapparaissent.

La majorité des puces ne survivent pas à 3 ou 4 nuits de gel. Mais avec l'arrivée du printemps, elles peuvent survivre à l'extérieur et recommencer à se multiplier. Selon les années et les régions, je recommande de commencer un traitement préventif entre les mois d'avril et juin. Il est important de poursuivre cette prévention jusqu'à ce qu'il y ait du gel au sol pendant plusieurs jours consécutifs afin d'éviter que votre animal soit porteur de puces pendant tout l'hiver. Comme elles se reproduisent au cours de l'été, il y a davantage de chiens et de chats qui attrapent des puces à l'automne. Je recommande donc de poursuivre la prévention jusqu'à la mi-novembre.

Il est très rare qu’une puce saute directement d'un autre animal à un autre. La plupart du temps, une puce sera attrapée dans l'environnement sans que votre compagnon ait côtoyé un autre animal. Les œufs de puces sont très résistants. En général, de nouvelles puces verront le jour après environ 2 semaines, mais il peut arriver qu'un œuf prenne jusqu'à 6 mois pour devenir une puce adulte.

La prévention contre les puces est importante, car en plus d'éviter l’infestation de votre maison, elle permet de réduire les possibilités de transmission d'autres maladies. Effectivement, les puces peuvent transmettre à vos animaux des maladies bactériennes et parasitaires lorsqu’elles prennent un repas de sang. Il faut aussi prendre en considération le fait que les puces peuvent piquer les humains et causer des démangeaisons cutanées. Il faut savoir que les animaux ne se grattent pas toujours lorsqu'ils sont infestés de puces. Tout comme les humains, seuls ceux qui sont allergiques à la salive de puces éprouveront des démangeaisons. Il est fréquent que je trouve des puces sur un animal lors d'un examen et que son propriétaire me confirme qu'il ne l’ait jamais vu se gratter.

Si vous êtes chanceux (ou malchanceux!), vous pourriez voir une puce sur votre animal. Par contre, celle-ci est rapide et souvent, nous ne pouvons qu’observer les traces de son passage. En général, dès qu'elle saute sur votre animal, la puce prendra un repas et produira des excréments contenant du sang séché. Ainsi, si votre animal a des puces, il sera possible en secouant son pelage au-dessus d'un papier blanc, de trouver des petits points noirs sur le papier. Si vous faites cette découverte, afin de confirmer qu'il s'agit bien d'excréments de puces, il suffit de mouiller les points noirs qui deviendront rougeâtres au contact de l’eau, car le sang qu'ils contiennent se diluera.

Le traitement que je recommande s'administre mensuellement sous forme topique (quelques gouttes d’un liquide versé directement sur l'animal, entre ses épaules) ou sous forme de comprimés. Ces traitements sont souvent combinés à une prévention contre les vers du cœur. Le traitement topique est rapidement absorbé par l'animal qui peut même se baigner quelques heures après l'application. Je favorise cette forme de prévention, car elle est beaucoup plus efficace et sécuritaire pour votre animal et votre famille.

Certains colliers antipuce peuvent être efficaces, mais ils contiennent des insecticides auxquels vous serez également en contact en manipulant vos animaux.

Il est important de mentionner que certains produits  pour chien contre les puces,  vendus en autre en animalerie, contiennent des perméthrines qui sont hautement toxiques pour les chats. Je vois chaque année des chats qui ont reçu par erreur le traitement destiné au chien de la famille. Malheureusement, cette intoxication est souvent mortelle. C'est pourquoi je recommande d'éviter ce type de produits pour chien si vous avez également un chat.

Consultez votre vétérinaire afin de déterminer quel produit est le mieux adapté à votre animal et à son style de vie. Plusieurs produits offrent également une protection contre d'autres parasites comme les vers du cœur, vers intestinaux ou autres parasites externes (mites d'oreilles, mites de corps, tiques…). Une bonne connaissance de vos besoins permettra à votre vétérinaire de vous offrir ce qui vous convient le mieux afin que vous et votre animal passiez un bel été sans soucis.

 

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

Commentaires