Animal cherche compagnie

Mardi et mercredi 6h30

Prévention

Comment éviter les coups de chaleur!

Comment éviter les coups de chaleur!

Dr Jean Sébastien Labelle 19 Août 2015

Les chiens sont très vulnérables à la chaleur. En plus d’avoir à porter leur manteau de fourrure tout l’été, ils sont dépourvus de glandes sudoripares leur permettant d’abaisser leur température corporelle par la transpiration. Lorsque leur corps surchauffe, leur principal moyen de se refroidir est d’haleter. Vous avez peut-être remarqué à quel point la langue d’un chien qui a chaud est grosse et épaisse? C’est parce qu’elle devient gorgée de sang afin d’agir comme un radiateur, c’est-à-dire en utilisant l’air ambiant pour refroidir le sang qui y circule.

Lorsque le mercure grimpe ou lors d’une activité physique intense, la capacité de votre chien d’abaisser sa température corporelle est vite dépassée et il s’expose au coup de chaleur. Les animaux obèses ou atteints de maladies respiratoires sont aussi plus susceptibles d’en souffrir. Le chien qui fait un coup de chaleur aura plusieurs symptômes. Il sera d’abord agité et inconfortable. En plus d’haleter, il produira beaucoup de salive (de même que de l’écume), ce qui contribuera à sa déshydratation. Si sa température grimpe davantage, la dilatation de ses vaisseaux sanguins entraînera de l’œdème cérébral et par conséquent, de la confusion et des troubles moteurs. Le sang surchauffé dans son corps causera des troubles de coagulation. Mal oxygéné,  le sang rendra les muqueuses de ses gencives bleutées ou mauves. Des dommages aux reins et au cœur pourront également  survenir. Si l’animal n’est pas pris en charge rapidement, des convulsions, le coma et la mort pourront survenir.

Afin de prévenir le coup de chaleur, il est sage d’éviter de laisser votre chien exposé au soleil en plein été. Si vous le laissez à l’extérieur, assurez-vous qu’il ait accès à une zone ombragée et une source d’eau fraîche. Si vous optez pour une longue promenade, prévoyez plusieurs arrêts pour lui donner la chance de se rafraîchir. Bien qu’un coup de chaleur puisse se produire dans plusieurs circonstances, la situation la plus risquée est lorsque vous laissez votre chien seul dans la voiture. Sachez qu’en moins de cinq minutes, dans une voiture avec les fenêtres fermées ou partiellement ouvertes, la température de votre chien peut grimper au point de mettre sa vie en danger.

Si vous pensez que votre chien fait un coup de chaleur, il est fortement recommandé de consulter rapidement votre vétérinaire. Celui-ci pourra lui prodiguer les soins d’urgence et évaluera l’ampleur de la situation. L’administration de soluté intraveineux permettra de corriger la déshydratation en plus de le refroidir efficacement de « l’intérieur ». L’usage de corticoïdes peut aider grandement, surtout si votre chien souffre d’œdème cérébral. Il est également important d’évaluer sa fonction rénale au cas où elle serait atteinte.

Si vous décidez de prodiguer vous-même les soins à votre animal, il faut éviter de le refroidir trop rapidement afin de ne pas créer de choc thermique. Ainsi, l’usage de la glace est proscrit. Utilisez d’abord de l’eau tempérée (et ensuite de plus en plus froide) pour le mouiller. Un bain avec douchette offre un excellent moyen de le faire.  Donnez-lui de l’eau en petites quantités mais régulièrement. A l’aide d’un thermomètre rectal, prenez sa température fréquemment. L’objectif est d’abaisser sa température à environ 39,5°c (la température normale d’un chien est de 38,5°c à 39,5°c).

Rappelez-vous qu'un coup de chaleur peut survenir rapidement. Il s’agit d’une condition grave, voire mortelle si elle n’est pas prise en charge rapidement. Prévoyez vos activités et déplacements en considérant que la résistance à la chaleur de votre chien est beaucoup moins grande que la vôtre. Si vous hésitez à faire une activité avec votre chien ou à le laisser dans la voiture…c’est qu’il y fait déjà trop chaud! Après vous avoir transmis ces informations, il ne me reste qu’à vous souhaiter un été chaud avec un chien frais!

Partager

Retour à la section Conseils d’experts et blogueurs

Commentaires